POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Attayar Echaâbi appelle Saïed à « prendre une position ferme vis-à-vis de l’agression menée contre le peuple libyen »

Attayar Echaâbi a exprimé sa ferme condamnation de la non adoption du projet de motion parlementaire soumis mercredi 3 juin par le bloc du Parti destourien libre et lié au rejet de l’ingérence étrangère en Libye.
Dans un communiqué publié jeudi 4 juin et intitulé: « Quand la trahison devient un point de vue », il souligne la gravité de ce que les représentants d’Ennahda et tous ceux qui se sont entendus avec ce parti au sein de la coalition au pouvoir et à l’extérieur de celle-ci ont fait .
« Ces actes auront non seulement des répercussions sur la Libye, mais aussi sur notre sécurité nationale et la sécurité de la région dans son ensemble, relève le communiqué. En plus de l’implication du Parlement actuel dans la justification de l’intervention militaire et de l’occupation d’un pays frère, personne ne peut garantir que ces mêmes personnes n’utiliseront pas un jour les mêmes justifications qui ont servi à légitimer l’occupation de la Libye et d’autres pays pour cette fois légitimer l’ingérence extérieure en Tunisie au nom de la défense de la révolution ».
Attayar Echaâbi a appelé le président de la République à assumer ses responsabilités constitutionnelles et à prendre une position ferme et claire vis-à-vis de l’agression menée contre le peuple libyen, et les graves répercussions que cela représente sur notre sécurité nationale.
Il invite enfin toutes les forces nationales qui rejettent l’ingérence étrangère dans la Libye soeur et qui refusent de faire de la Tunisie une plate-forme d’agression contre les frères et proches à resserrer leurs rangs pour faire face à tous les dangers qui menacent désormais notre pays et la région dans son ensemble ».

H.A.

Lire aussi
commentaires
Loading...