POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Arrêt sur image: Les retrouvailles après la réouverture des frontières en Espagne

Après une longue attente, forcément atroce, ils se sont, de nouveau, réunis. Cette photo affiche les retrouvailles émouvantes de deux proches en Espagne, après l’ouverture des frontières hier. Cette image nous pousse à méditer sur le chaos émotionnel qu’ont enduré de nombreuses personnes de la planète lors d’une crise tellement pénible pour toute l’humanité. Certains ont passé ces mois de confinement loin de leurs familles, voire tous seuls. Outre que la peur d’attraper le virus et l’ennui engendré par la solitude, ils ont passé des nuits blanches, dévorés par l’angoisse en se demandant s’ils pourront revoir leurs parents.

En effet, avec un peu de recul, cette image délivre un message de tolérance.

Loin des jugements, des querelles et de la compétition de la responsabilité sociale et du sens civique, c’est important de se rappeler que nous sommes tous humains.

En Tunisie, depuis des semaines, les internautes reprochent les décisions liées au rapatriement des TRE et s’acharnent contre eux, sans répit. Certes, d’un point dAre vue rationnel et étant donné les constats scientifiques, le refus de ces décisions peuvent s’avérer légitimes. Néanmoins, au-delà de la raison et de la science, sur l’autre rive, des êtres humains ont besoin de voir leurs familles et de s’assurer que tous ceux qu’ils aiment vont bien et aucune mesure de précaution, bien qu’elle soit rationnelle, ne peut les réconforter.

Si cette crise nous a appris quelque chose, c’est que nous sommes tous dans le même bateau, en dépit de toutes nos différences et de tout ce qui nous sépare. De facto, il était, peut-être, temps qu’on apprenne à être moins sévères les uns envers les autres et envers nous-mêmes et à s’accorder le droit à l’erreur, à la vulnérabilité et à la vie.

Crédit photo: https://www.bbc.com/news

Lire aussi
commentaires
Loading...