POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Après Kébili et Gabès, Tataouine touché par la fièvre typhoïde

Après Kébili et Gabès, de nouveaux cas de fièvre typhoïde ont été recensés à Tataouine. Il s’agit de neuf patients âgés entre 12 et 40 ans.
C’est ce qu’a annoncé le directeur régional de la santé de Tataouine, Ibrahim Ghorghar dans, la soirée du 9 juin 2020, à Mosaïque FM.
Une enquête épidémiologique a été ouverte afin de dévoiler les causes de cette pathologie infectieuse, selon Ghorghar qui a assuré que les données préliminaires indiquent que cela était dû aux eaux ou encore à la boisson de Lagmi (jus de palmier) contaminées.
Rappelons que des cas de fièvre typhoïde ont été, également, enregistrés à Gabès. 45 personnes sont suspectées d’être atteintes de la maladie infectieuse dont 18 ont été hospitalisées en attendant les analyses.
Par ailleurs, depuis quelques jours, deux parmi douze enfants admis au service de pédiatrie à l’hôpital régional de Gabès ont été diagnostiqués avec la fièvre typhoïde -apparue jusqu’à présent uniquement à Kébili où une quarantaine de cas ont été enregistrés-.
Tous les cas contaminés et suspects proviennent de la délégation de Ghannouch où la pathologie a émergé en 2016.
Signalons que Gabès comprend, également, 62 personnes atteintes de l’hépatite A dans les régions de Chenini et de Chmati.
Notons aussi que les deux maladies se transmettent par les aliments et eaux contaminés.
Le ministère de la Santé avait souligné que ces contaminations étaient dues à des infractions sanitaires et environnementales à savoir l’évacuation non surveillée des eaux usées ainsi que l’eau potable douteuse vendue arbitrairement.
Le département avait, par ailleurs, affirmé que cette vente sera interdite et que les aliments disponibles sur le marché seront, également, contrôlés par les autorités tout en sanctionnant les contrevenants.

Lire aussi : Le ministère de la Santé réagit aux cas d’hépatite A et de fièvre typhoïde recensés en Tunisie
Lire aussi : Fièvre typhoïde : 43 enfants infectés à Kébili et le manque d’hygiène est en cause
Lire aussi : Fièvre typhoïde : Le bilan s’alourdit à Kébili

Lire aussi
commentaires
Loading...