POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Après Al Karama, Iyadh Elloumi rend hommage à Mohamed Morsi

Lors de la séance plénière d’hier mercredi consacrée à l’examen du projet de loi sur l’économie sociale et solidaire, les députés du bloc parlementaire de la Coalition Al Karama -à sa tête Seif Eddine Makhlouf- ont brandi une photo de l’ancien président égyptien, Mohamed Morsi, afin de commémorer le premier anniversaire de son décès.
Revenant sur cet agissement, Iyadh Elloumi, élu Qalb Tounes a défendu l’initiative d’Al Karama considérant que Morsi était un martyr.
Dans un post Facebook datant du soir du 17 juin 2020, Elloumi a, en effet, assuré que Morsi était un président élu dans un pays arabe qui avait été renversé, par la suite, par un putsch militaire et qui n’avait pas bénéficié d’un procès juste et équitable.
Ainsi, Iyadh Elloumi a jugé logique voire évident de rendre hommage au chef de l’Etat défunt soulignant le droit de tout Tunisien à la différence et à la libre expression de ses convictions.
Qalb Tounes et la Coalition Al Karama semblent, maintenant et plus que jamais, en excellents termes. Un changement de position, pour le moins surprenant, pour deux partis qui se lançaient des accusations de part et d’autre et qui, à première vue, sont si idéologiquement divergents.


Lire aussi : 

Le spectacle indécent de l’Incorrigible Makhlouf et de sa troupe d’Al Karama à l’ARP
Noureddine Bhiri : son (flagrant) sexisme est plus fort que lui !
Comparer le leader Habib Bourguiba à Mohamed Morsi est un acte honteux selon Me Samir Abdellah
Ghazi Karoui et Seif Eddine Makhlouf sur la sellette pour une moquerie
En photos, Seifeddine Makhlouf fait les yeux doux à Nabil Karoui

Lire aussi
commentaires
Loading...