POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Affaire de la BFT: un accord entre les deux parties est possible selon Iyadh Elloumi

Le dirigeant au sein du parti Qalb Tounes et président de la commission des finances à l’Assemblée des Représentants du Peuple, Iyadh Elloumi, a affirmé ce lundi 22 juin 2020 qu’un accord pourrait être trouvé entre les deux parties en conflit dans le cadre de la fameuse affaire de la Banque Franco-tunisienne (BFT). Dans ce contexte, Iyadh Elloumi n’a pas exclu la conclusion d’un accord considérant que mieux vaut un « mauvais accord » qu’un « conflit par excellence » selon ses dires.
Par ailleurs, il a affirmé que les négociations sont toujours en cours précisant qu’il a confiance en les parties tunisiennes chargées de ce dossier. S’exprimant sur les ondes de Shems Fm, il a estimé qu’il existe plusieurs solutions qui pourraient éviter à la Tunisie de payer des sommes de dédommagement exorbitantes.
Iyadh Elloumi a, toutefois, considéré que l’affaire pourrait se poursuivre durant les cinq prochaines années.
Rappelons que le Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (CIRDI), tribunal arbitral international relevant de la banque mondiale, a rendu son arbitrage, en juillet 2017, faisant porter à l’État tunisien la responsabilité de violation du droit de propriété d’ABCI sur la Banque Franco-Tunisienne (BFT).

Lire aussi: Le dossier de la BFT remis à l’ordre du jour

Lire aussi
commentaires
Loading...