POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Abbou: Si les soupçons de conflits d’intérêts s’avèrent, je serai le premier à demander la démission du chef du gouvernement

Le ministre chargé de la Fonction publique, de la Bonne Gouvernance et de la Lutte contre la Corruption, Mohamed Abbou, a affirmé, ce mardi 30 juin 2020, lors de son intervention sur Mosaïque fm, que son ralliement avec le chef du gouvernement, au milieu de ce scandale du conflit d’intérêts, est très normal étant donné que ce ne sont, jusqu’à présent , que des suspicions et qu’en tant qu’homme de droit, il ne peut se fier qu’aux preuves et aux évidences. De ce fait, il a indiqué que si ces accusations s’avèrent, il sera le premier à demander sa démission.

Par ailleurs, il a annoncé qu’il a été appelé à démissionner du gouvernement Fakhfakh. Néanmoins, il a assuré que son objectif n’est pas de satisfaire les tunisiens et qu’il se concentre sur les besoins des Tunisiens, et non pas sur ce qu’ils veulent. En effet, Abbou a affirmé que le peuple tunisien a élu plusieurs corrompus.

Le ministre chargé de la Fonction publique, de la Bonne Gouvernance et de la Lutte contre la Corruption a, aussi, assuré que Fakhfakh était très solidaire avec son ministère et qu’il ne lui a « jamais dit non ».

Il a, par ailleurs, promis de publier les résultats de l’enquête liée aux affaires du conflit d’intérêts qui va durer environ 3 semaines.

Lire aussi : Attayar se fie toujours à Fakhfakh

Lire aussi : Abbou autorise l’Instance de contrôle des dépenses à s’enquérir sur l’affaire des actions détenues par Fakhfakh

Lire aussi
commentaires
Loading...