POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Abbou rejette l’appel de Moussi à un débat télévisé

La députée Attayar, Samia Abbou a réagi, ce samedi 13 juin 2020, à l’appel de la cheffe du bloc parlementaire du Parti destourien libre (PDL), Abir Moussi à un débat télévisé.
Un débat qui portera sur les allégations de Abbou selon lesquelles Moussi aurait reçu de l’argent de l’ancien président de la République, Zine El Abidine Ben Ali ainsi que sur les accusations lancées à l’encontre de la présidente du PDL d’être une mercenaire.
En effet, l’élue du Bloc démocrate a réitéré, sur les ondes de Shems FM aujourd’hui, que Abir Moussi ne représentait pas uniquement le système de Ben Ali. Elle incarnait, plutôt, la corruption et les dépassements commis par l’ancien chef de l’Etat.
« Nous ne sommes pas de la même école, Abir Moussi et moi. Elle est la disciple de l’esclavage et de l’humiliation et je suis celle de la lutte, de l’honneur, des droits et des libertés. Nous ne parlons, donc, pas le même langue et nous ne nous ressemblons pas », assure Samia Abbou.
Signalons que Abir Moussir a lancé un appel à Samia Abbou l’invitant à un débat télévisé afin de prouver ses allégations et dévoiler les documents l’inculpant.
Rappelons, dans ce sens, que Samia Abbou avait qualifié Abir Moussi de «mercenaire» et de «chienne». Elle avait affirmé qu’elle ne reviendrait pas, pourtant, sur ses propos excepté sur le mot «chienne» réitérant que Moussi était une «mercenaire, suspecte, une ennemie du peuple et à la solde de l’ancien régime qui viole la loi».
Pour sa part, Abir Moussi avait accusé Abbou de comploter contre elle et de tramer une plainte à son encontre pour terrorisme avec son collègue d’Ennahdha, Bechr Chebbi et ce en diffusant un enregistrement sonore d’une discussion entre les deux élus, hier vendredi.
De son côté, Hichem Ajbouni, chef du Bloc démocrate, bloc auquel appartient Samia Abbou, a indiqué que Abbou était fautive d’avoir proféré des propos inappropriés, en allusion au mot «chienne».
Toutefois, il a catégoriquement nié que Abbou conspire contre Moussi assurant que si jamais des dossiers étaient fabriqués contre Moussi, Attayar serait le premier à condamner cela et à la soutenir.

Lire aussi :

Moussi accuse Samia Abbou et un député d’Ennahdha de manigances à son encontre
(Vidéo) Samia Abou : « Abir Moussi reste une mercenaire et une ennemie du peuple »
Kahlaoui: « Abbou a raison: Moussi est une mercenaire ! »

Lire aussi
commentaires
Loading...