POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

20% des industriels ont fermé leurs portes: la Fédération du Cuir et de la Chaussure tire la sonnette d’alarme

Le bureau exécutif de la Fédération Nationale du Cuir et de la Chaussure, réuni ce vendredi 26 juin 2020 a mis l’accent sur la nécessité de venir en aide des professionnels de ce secteur sinistré tout en appelant, à cette occasion, à la mise en place d’un fonds de soutien et de crédits. Il a rappelé que la hausse des dettes, la contrebande, la friperie, l’absence du contrôle ainsi que l’étalage anarchique sont parmi les facteurs à l’origine de l’aggravation de la crise que connait le secteur depuis plusieurs années.

Dans ce contexte, Achref Alaya, président de ladite fédération qui relève de l’Union Tunisienne de l’Industrie et du Commerce (UTICA) a fait savoir que 30% des entreprises exportatrices de ces produits ont fermé leurs portes en raison de l’absence d’une vision claire au niveau des marchés extérieurs. Il a ajouté que 20% des industriels du secteur de la cuir ont également fermé leurs portes. Par ailleurs, il a évoqué plusieurs problématiques auxquelles fait actuellement face le secteur dont essentiellement le manque de matières primaires ainsi que le refus de certaines institutions bancaires d’appliquer les mesures prises en faveur des Petites et Moyennes Entreprises en cette conjoncture sanitaire exceptionnelle.

Par ailleurs, les représentants du bureau exécutif ont dénoncé la position de l’Etat qui n’a pas tenu ses promesses au profit du secteur qui a été lourdement impacté par la crise du coronavirus.

S.B.S

Lire aussi
commentaires
Loading...