POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Un rebondissement inattendu dans l’affaire du meurtre du jeune Adam

Cela fait près de 7 mois que le jeune Adam Boulifa a été tué, lors d’une bagarre pour défendre son père, par des employés d’un hôtel à Tunis. Où en est-on dans cette affaire ? Selon le rapport de la médecine légale, le jeune homme a été propulsé d’une hauteur de 8 mètres depuis la cabine de l’ascenseur de l’établissement hôtelier, ce qui a causé sa mort. L’ascenseur en question était en réparation. C’est ce qu’a affirmé le journal Assabah dans son numéro de ce jeudi 28 mai 2020. Exit, de ce fait, l’hypothèse d’un décès causé par les actes des employés de l’hôtel.
Les résultats de ce rapport laissent, toutefois, perplexe, sachant que plusieurs témoignages avaient rapporté que le jeune Adam avait été violemment tabassé par les employés en question. Ces résultats vont-ils innocenter les malfaiteurs ? Espérons que non car leur acte était inadmissible et il est clair qu’ils n’étaient pas étrangers à la mort du jeune homme, à la fleur de l’âge.
A titre de rappel, l’affaire remonte à novembre 2019 et elle a provoqué un tollé en Tunisie. Le défunt Adam ne voulait que fêter son 23ème anniversaire, ignorant qu’il allait vivre, en fait, sa dernière journée. Il était mort dans cette bagarre, pour défendre son père.

Lire aussi
commentaires
Loading...