POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Tourisme: les professionnels espèrent une ouverture prochaine des frontières

L’incertitude règne encore au sujet de la reprise des activités du secteur touristique dans ce contexte épidémiologique marqué par la propagation du COVID-19 (SARS-CoV-2). Pour la FTH (Fédération Tunisienne de l’Hôtellerie) et la FTAV (Fédération Tunisienne des Agences de Voyage), les avancées de la Tunisie, accomplies dans la lutte contre le virus, sont à saluer. Elles se sont également penchées sur le protocole sanitaire mis en place pour le secteur touristique, qu’elles qualifient de satisfaisant.
Dans un communiqué commun, publié à l’issue d’une réunion organisée jeudi 27 mai 2020, les deux Fédérations se sont également penchées sur le plan d’aide de 500 millions de dinars, débloqués par le gouvernement en faveur du secteur touristique. « Il est d’une importance incontestable, mais les mesures sont insuffisantes pour assurer une reprise soutenue de l’activité touristique », lit-on dans le communiqué commun.
D’un autre côté, les professionnels réunis ont exprimé leur espoir de voir les frontières ouvrir prochainement. « Ils [les professionnels] sont persuadés que le début d’une éventuelle reprise ne se fera qu’à partir d’avril 2021 et dépendra de l’évolution de la pandémie », lit-on encore dans le communiqué commun de la FTH et de la FTAV.
Voici l’intégralité du communiqué commun de la FTH et de la FTVA.

« Les bureaux exécutifs des deux fédérations se sont réunis hier et ont réaffirmé les liens historiques et solides qui les unissent et ont décidé de consolider leurs efforts pour œuvrer à surmonter les difficultés rencontrées par les différentes composantes du secteur stratégique du tourisme suite à la pandémie de COVID-19.

Ils ont exprimé leur attachement indéfectible à la pérennité des acteurs touristiques publics et privés et aux postes d’emploi et appellent à une approche interactive et participative pour trouver des solutions adaptées aux circonstances actuelles.

Les deux fédérations ont décidé :
– De créer une commission mixte permanente qui constituera une enceinte de concertation continue entre les deux organisations.
– D’œuvrer à la création de l’Union du Tourisme réunissant les syndicats professionnels qui représentent les métiers du tourisme.

En outre, les deux fédérations appellent à :
– La création d’un Haut Conseil du Tourisme comme cadre de concertation et de décision sur les politiques publiques relatives au tourisme regroupant tous les intervenants publics et privés.
– La création d’une commission parlementaire fixe chargée du tourisme au sein de l’Assemblée des Représentants du Peuple.

La commission mixte FTH/FTAV qui s’est réunie séance tenante félicite le Gouvernement pour les excellents résultats sanitaires affichés par la Tunisie en comparaison avec les destinations concurrentes et enregistre avec satisfaction la publication du protocole sanitaire par le Ministère du Tourisme et de l’Artisanat, la levée du confinement et l’ouverture des frontières qu’elle espère proche.

Enfin, les deux fédérations considèrent que les mesures prises en faveur du secteur sont d’une importance incontestable mais elles sont insuffisantes pour assurer une reprise soutenue de l’activité touristique.

En effet, les professionnels sont persuadés que le début d’une éventuelle reprise ne se fera qu’à partir d’avril 2021 et dépendra de l’évolution de la pandémie.

Ainsi, l’Organisation Mondiale du Tourisme a déclaré récemment que la pandémie de COVID-19 a provoqué une paralysie à l’échelle planétaire des principaux secteurs de l’économie, le tourisme étant le plus durement touché et a estimé que le nombre de touristes en 2020 pourrait être jusqu’à 80% inférieur aux années précédentes.

Pour sa part, l’Association Internationale du Transport Aérien (IATA) a affirmé qu’il n’y aura pas de retour à la normale dans l’aérien avant 2023. En Tunisie, nous estimons la baisse de l’activité à plus de 90%.

Pour toutes ces raisons, nous estimons que les mesures prises par les autorités publiques doivent être renforcées par d’autres mesures d’accompagnement indispensables à préserver la paix sociale et sauvegarder nos entreprises et s’inscrire dans le cadre d’une vision stratégique à moyen terme et à long terme.

La commission mixte annonce qu’elle produira dans les jours prochains une feuille de route contenant des propositions concrètes pour la sortie de la crise.

Les Bureaux Exécutifs FTH et FTAV »

A lire aussi :
Réouverture des frontières : « une nécessité risquée »

Lire aussi
commentaires
Loading...