POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Retrait de confiance à Ghannouchi : 100 mille personnes signeraient la pétition selon le PDL

Le bloc du parti Destourien Libre (PDL) à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) a annoncé ce samedi 30 mai 2020 le coup d’envoi de la mise en place d’une feuille de route portant sur les grandes réformes qui devraient être entamées en urgence sur les plans politique, économique et social. Le bloc du PDL a précisé que cette feuille de route a été adressée à l’ensemble des présidents des blocs parlementaires « civiles » ainsi qu’aux députés indépendants afin d’exprimer leurs points de vue.

Le bloc du parti d’Abir Moussi a expliqué, dans un communiqué rendu public ce samedi, que les concertations ont été entamées depuis quelques jours entre plusieurs blocs parlementaires souhaitant changer le paysage parlementaire actuel à travers le retrait de confiance au président de l’ARP, Rached Ghannouchi, et donc former une nouvelle majorité parlementaire civile en mesure de mettre en œuvre les grandes réformes politiques, économiques, sociales et financières.

Le bloc du PDL a ajouté que la pétition réclamant aux députés de retirer la confiance au président du parlement a été, jusque là, signée par 80 mille citoyens précisant que le nombre des signataires pourrait atteindre les 100 mille avant le début de la semaine prochaine.

Une réunion ayant eu lieu hier, vendredi 29 mai 2020, entre les blocs du PDL, de Qalb Tounes, de Tahya Tounes, de la Réforme Nationale ainsi que d’Al Mostakbal a porté sur l’éventuel retrait de confiance au président du Parlement. Selon Abir Moussi, l’objectif est de former un front parlementaire constitué de 109 députés pour retirer la confiance à Ghannouchi avant la séance plénière consacrée à son audition, fixée au 3 juin prochain.

Lire aussi: Moussi : Nous visons à rassembler 109 élus pour retirer la confiance à Ghannouchi

Lire aussi
commentaires
Loading...