POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Restaurants, piscines, clubs de nuit, cabarets : tous les détails du protocole sanitaire du Tourisme

Très attendu, le protocole sanitaire pour le secteur touristique a finalement été élaboré et publié par l’Office National du Tourisme Tunisien (ONTT), en collaboration avec les autorités sanitaires. La reprise des activités devrait avoir lieu à partir du 4 juin 2020. Une reprise à haut risques, malgré les victoires réalisées par la Tunisie face au COVID-19 (SARS-CoV-2). Plusieurs objectifs sont affichés : la maîtrise de la propagation de la maladie dans les établissements touristiques, la protection de la santé du personnel et des clients, le rétablissement de la confiance entre les réseaux de vente et les tour-opérateurs et la garantie d’une offre sécurisée sur le plan sanitaire.

L’accueil des clients  (excursions et sorties) : des règles strictes
Le protocole sanitaire porte sur plusieurs axes de l’activité touristique. Il y a, tout d’abord, l’accueil des clients, leur transfert et les excursions. Ainsi, le port des masques de protection sera obligatoire pour les agents d’accueil, les guides et les clients. Dans cette même optique, chacun doit être muni d’une petite bouteille de gel désinfectant et d’un paquet de mouchoir de poche. D’ailleurs, un distributeur de gel désinfectant sera mis en place à la disposition des clients. Ainsi, ils pourront se désinfecter les mains avant d’utiliser les véhicules de transport.
D’un autre côté, tout le monde sera appelé à respecter la distance de sécurité – clients comme personnel -, que ce soit dans les établissements, sur les sites historiques ou durant les excursions. Pour ces dernières, chaque groupe d’aventuriers ne comportera pas plus de 15 personnes. Le guide sera muni d’un micro-casque mobile et d’un haut parleur, ce qui devrait permettre de faire respecter la distance de sécurité. Pour le transport, le nombre de passagers sera réduit de moitié. Ils devront se placer en diagonale. Enfin, les véhicules de transport seront désinfectés avant et après chaque service.

Hôtels : spectacles en plein air annulés, désinfection fréquente des chambres…
D’autre part, le protocole sanitaire prévoit des mesures spécifiques pour l’accueil des clients dans les établissements touristiques. Ainsi, la capacité d’accueil a été fixée à 50%. Dans ce même ordre d’idées, les spectacles dans les lieux fermés doivent être annulés, au même titre que les activités sportives avec contact dans les piscines. C’est aussi valable pour les fêtes de mariage organisées en plein air ou dans les salles.
Ensuite, clients et personnel auront accès à des supports d’informations au sujet de ce protocole sanitaire (format numérique ou papier). D’un autre côté, le protocole prévoit la mise en place d’un comité de crise. Il prévoit, également, une coordination entre les établissements et les autorités sanitaires régionales. Si un cas suspect ou confirmé est détecté, il sera traité conformément à la procédure de collaboration entre les deux parties. Dans cette même optique, des chambres spécifiques doivent être mises à disposition en vue d’isoler d’éventuels malades.
D’autres consignes sont comprises dans le protocole sanitaire du tourisme. Dans les hôtels, les chambres ne pourront être occupées que suite à une désinfection totale. Elles doivent aussi être aérée – un minimum de 3 heures -. Dans les locaux communs et sanitaires (pour les clients), le sèche-mains électriques sera mis hors service. Il est prévu que les nettoyage de ces endroits devienne plus fréquent, à raison de 30 minutes entre chaque opération.

Des règles strictes dans les restaurants
Pour les bars et les cafés, ce sont, à peu prêt, les mêmes consignes qui ont été mises en place : respect de la distance de sécurité de 2,5 mètres entre les tables – remplissage maximal avec 4 personnes par table de 6 personnes -, suspension du self-service pour les formules All-in, utilisation de verres et tasses à usage unique – ou, à défaut, lavé et désinfectés selon des règles strictes -.
Ces mêmes consignes s’appliquent aux restaurants et aux autres points de vente : 4 personnes par tables de 8 personnes (avec une distance de sécurité de 2,5 mètres entre les tables), annulation des services en buffets, etc.
Le protocole sanitaire, par ailleurs, prévoit des règles pour les piscines / plages, les centres d’activités sportives / aires de jeux pour enfants et les la tenue des séminaires, congrès et événements spéciaux.

Piscines et plages

  • Interdiction de l’utilisation des piscines pour les personnes fragiles selon les règles de l’OMS : personnes âgées, femmes enceintes, personnes souffrant de maladie respiratoires, les diabétiques, les personnes atteintes d’un cancer
  • Limitation du nombre de baigneurs en fonction de la capacité de la piscine :  un baigneur pour 3m²
  • Augmentation de la fréquence du contrôle des paramètres du chlore
  • Respect de la distance de sécurité

Les centres d’activités sportives et les aires de jeux pour enfants

  • Limitation du nombre de clients dans les salles
  • Suspension de toutes les activités incluant le contact
  • Respect de la distance de sécurité dans les spectacles en plein air
  • Distance de sécurité entre les équipements dans les centres d’activités sportives et les aires de jeux

Séminaires, congrès, réunions et événements spéciaux

  • La capacité d’accueil des salles de conférences limitée à 50%, en plus du respect de la distance de sécurité
  • Suspension des selfs-services et les pauses café doivent être organisée dans la même salle

Restaurants touristiques

  • Capacité d’accueil de 50% dans les salles, avec le respect de la distance de 2,5 mètres entre les tables
  • 4 personnes par table
  • Contrôle de la température de chaque client
  • Installation d’un distributeur de gel désinfectant
  • Interdiction des danses en groupe et les restreinte à côté de la chaise du client
  • Suspension des activités des clubs de nuit, des clubs de danse et des cabarets.

Détails du protocole sanitaire du tourisme

Lire aussi
commentaires
Loading...