POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Report du Sommet de la Francophonie : Une opportunité pour mieux répondre ensemble à la crise

La crise du COVID-19 a obligé de revoir et repenser l’agenda diplomatique et notamment l’événement internationale de cette fin d’année : le XVIIIe Sommet de la Francophonie que Tunis devait accueillir à l’occasion de son 50e anniversaire.

C’est une sage décision que d’avoir reporté cet événement en 2021 compte tenu de la crise sanitaire qui frappe le monde. Je salue d’ailleurs la proposition du président Kais Saied d’accueillir cet événement sur l’île de Djerba, carrefour de civilisation et de culture à l’image de ce qu’est l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) depuis sa naissance en 1970 par la volonté, entre autre, du président Habib Bourguiba.

Ce Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement, avec le concours des forces de la Société civile, doit se réunir sur la thématique « Connectivité dans la diversité : le numérique vecteur de développement et de solidarité dans l’espace francophone ». Une thématique prophétique quand on regarde ce que nous vivons actuellement mais une thématique pleine de sens et qui, nous pouvons le dire, tombe à point nommé.

En effet, dans ce contexte, nous avons et nous aurons plus que jamais besoin de solidarité pour le développement de nos territoires grâce à l’outil numérique.

Cette crise que nous vivons doit être une opportunité pour renforcer les actions de l’Organisation dans des secteurs dont l’importance va s’accroître dans les jours, mois et années à venir pour nos pays et nos peuples.

Face à cette crise sans précédent, nous appelons le président Kais Saied, le président Emmanuel Macron et la Secrétaire Générale de l’OIF Louise Mushikiwabo à proposer, à l’occasion du XVIIIeSommet, le renforcement du Projet francophone d’appui au développement local (Profadel) lancée en 2011 en soutenant notamment et massivement les initiatives dans les secteurs de l’e-santé et de l’Economie Sociale et Solidaire.

Parce que la Francophonie est cette institution qui connecte la langue française au 4 coins du monde, nous vous proposons de construire une Communauté Francophone du Numérique par la création d’une application mobile de l’OIF. Cette application aurait pour objectif de promouvoir la langue française de proximité par un accès à tous et pour tous aux outils éducatifs, de cibler le ou les associations dans chaque pays qui proposent une offre culturelle francophone ou encore un accès à une plateforme interactive de dialogue et d’initiatives à l’image de la Grande consultation des Jeunes, « La Francophonie de l’Avenir », menée actuellement par l’institution.

Le président Habib Bourguiba disait en 1965 que la Francophonie est ce « lien de parenté le plus précieux qui fait de nous des hommes à part entières », le président Léopold SédarSenghor, 20 ans plus tard, disait qu’elle est « cet instrument de symbiose pour le renforcement de la coopération culturelle et technique malgré nos différentes civilisations ».

Oui Messieurs les présidents, vos paroles résonnent encore plus aujourd’hui à l’heure où nous avons besoin de renforcer ce lien de parenté et cette coopération pour bâtir cette Francophonie des Peuples malgré nos différentes civilisations.

 

Lire aussi
commentaires
Loading...