POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Qalb Tounes refuse d’intégrer le gouvernement d’union nationale

Dans un communiqué rendu public ce mercredi 13 mai 2020, Qalb Tounes a assuré qu’il n’était pas concerné par la participation à un gouvernement d’union nationale et qui est voué à l’échec, selon ses dires.
C’est dans ce sens que Qalb Tounes a exprimé sa profonde inquiétude face aux tractations, aux accusations lancées de part et d’autres ainsi qu’aux conflits idéologiques au sein de la coalition gouvernementale.
Ainsi et d’après Qalb Tounes, cette situation prouve que le gouvernement en place n’est pas homogène empêchant, de ce fait, l’élargissement de sa composition visant à le soutenir.
Le même communiqué a appelé le chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh à instaurer un climat d’harmonie entre les membres de son équipe loin des querelles.
Il a, également, exhorté le chef de l’Etat, Kaïs Saïed à jouer son rôle de fédérateur face aux différentes tensions secouant la scène politique.
Il est à noter que le chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh avait écarté l’éventualité que le parti de Nabil Karoui fasse son entrée dans la coalition gouvernementale pour le moment. Qalb Tounes étant écarté de la composition gouvernementale depuis le début des concertations autour de la formation du gouvernement.
Fakhfakh avait précisé que la coalition actuelle était déjà assez fragile car elle comporte des familles politiques divergentes ajoutant qu’il vise actuellement à créer une cohésion au sein de cette coalition -secouée par des tiraillements- avant de s’ouvrir éventuellement à d’autres partis.

Lire aussi : Baroumi: « L’option d’un gouvernement élargi d’union nationale s’impose »
Lire aussi : Fakhfakh : mon rapport avec Kaïs Saïed ne sera pas déstabilisé malgré les détracteurs
Lire aussi : Mehdi Ben Gharbia appelle à une trêve entre les trois présidences

Lire aussi
commentaires
Loading...