POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Mekki: « on ne peut pas réformer le système de santé du jour au lendemain »

Le ministre de la Santé Publique, Abdellatif Mekki, a effectué hier dimanche 24 mai 2020 une visite non annoncée dans le gouvernorat de Jendouba, à  l’occasion de Aid El Fitr, afin de s’enquérir de près des conditions de travail dans les institutions hospitalières de la région en cette conjoncture sanitaire exceptionnelle.
Le ministre s’est rendu donc à l’hôpital régional de Jendouba où il a rencontré le personnel médical et paramédical. « Je souhaiterai, à travers cette visite, saluer tout le cadre médical et paramédical de l’hôpital pour les efforts qu’il ne cesse de fournir en cette conjoncture exceptionnelle et lui réaffirmer le soutien de tout le gouvernement et en particulier celui du ministère de la Santé. Comme nous avons réussi à lutter contre le Covid-18, j’espère également réussir à mettre en place toutes les réformes nécessaires du système de santé mais les citoyens et le personnel doivent être compréhensifs, nous ne pouvons pas réformer tout le système du jour au lendemain. » a-t-il affirmé.

Il a assuré que le scanner en panne depuis février 2019 à l’hôpital de Jendouba sera réparé dans les plus brefs délais affirmant que la direction de l’institution hospitalière a fait le nécessaire mais c’est la société de maintenance privée qui n’a pas honoré ses engagements.

En ce qui concerne la journée de colère prévue par les professionnels de la santé le 28 mai prochain dans l’ensemble des hôpitaux publics, le ministre de la Santé a appelé les professionnels de santé à revenir sur cette décision indiquant qu’il s’engage à jouer pleinement son rôle pour activer l’article 2 de la loi fondamentale fixant le statut particulier du corps des infirmiers de la santé publique.

Notons que la fédération générale de la santé a appelé toutes les structures syndicales du secteur à participer à une journée ce colère le 28 mai prochain pour dénoncer le décret gouvernemental n° 16 du 14 mai 2020 relatif aux mesures d’austérité lors de la préparation du budget pour 2021. ذ

Lire aussi: La fédération générale de la Santé décrète le 28 mai « journée de colère »

Lire aussi
commentaires
Loading...