POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Mbarki: « Les ouvriers des chantiers, une bombe à retardement »

Le secrétaire général adjoint de l’Union générale des travailleurs tunisiens, Bouali Mbarki a estimé que la dernière circulaire du gouvernement concernant la suspension des recrutements, l’arrêt des promotions et la limitation des heures supplémentaires dans certains secteurs risque de créer de grosses tensions dans le pays.
« Cette circulaire vise en premier lieu les ouvriers et les salariés et ferme les portes devant les recrutement,  ce qui est inadmissible, notamment dans des secteurs comme l’enseignement et la santé comme l’atteste l’insuffisance des maitres et des professeurs », déplore le dirigeant syndical.
« Ces mesures touchent le citoyen au coeur de l’enseignement de ses enfants et de leur santé, martèle-t-il. C’est pourquoi ces domaines doivent bénéficier de mesures particulières ».
Mbarki a enfin appelé le gouvernement à régler la situation des ouvriers des chantiers et des enseignants intérimaires, qualifiant le dossier des ouvriers des chantiers de « bombe à retardement », et révélant leur intention d’observer au cours de la période à venir des mouvements de protestation pour régler leur situation.

H.A.

Lire aussi
commentaires
Loading...