POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Marzouk : La baisse mensuelle des prix du carburant ne peut pas dépasser les trente millimes

Le ministre de l’Industrie, de l’Energie et des Mines, Mongi Marzouk a déclaré, ce vendredi 15 mai 2020, que la conjoncture économique du pays ne permettait pas de baisser les prix du carburant de plus de trente millimes par mois.
Intervenant sur les ondes de Shems FM, Marzouk a précisé que cette réduction se poursuivra tant que le prix du baril de pétrole ne dépasse pas les quarante dollars américains laissant entendre que les prix du carburant continueront à diminuer.
Et d’ajouter que les carburants les moins polluants doivent être prioritaires en matière de subvention.
Rappelons que depuis avril dernier, la révision des prix du carburant est devenue mensuelle. Elle continue de dépendre du prix du baril de pétrole qui a enregistré une baisse significative.

Lire aussi : Officiel : Baisse du prix des carburants
Lire aussi : Carburant : baisse attendue des prix dès le jeudi 7 mai 2020 ?
Lire aussi : Carburant : baisse des prix confirmée ce jeudi

Lire aussi
commentaires
Loading...