POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Mehdi Mabrouk : Le discours de Kaïs Saïed est fondé sur les hallucinations et la théorie du complot

L’ancien ministre de la Culture sous Hamadi Jebali et Ali Laârayedh, Mehdi Mabrouk a commenté, ce jeudi 21 mai 2020, la notion de la moralisation de la vie politique en rapport avec les trois présidences actuelles.
Intervenant sur les ondes de Mosaïque FM aujourd’hui, Mabrouk, qui est également sociologue, a affirmé qu’il s’agit d’une mission délicate exigeant un leader à l’instar du chef de l’Etat défunt, Béji Caïd Essebsi qui avait réussi à jouer ce rôle, selon ses dires.
Mabrouk a, ainsi, déclaré qu’il souhaitait voir le même rôle assuré par le président de la République, Kaïs Saïed. Toutefois, ce dernier avait adopté un discours populiste fondé sur les hallucinations et la théorie du complot.
En ce qui concerne le président du Parlement, Rached Ghannouchi, Mehdi Mabrouk a souligné qu’il n’était pas capable de jouer ce rôle fédérateur puisqu’il est, également, un acteur politique étant à la tête d’Ennahdha.
De ce fait, c’est le chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh qui a été considéré par Mabrouk comme un éventuel leader. Cela s’est manifesté lors de ces tentatives d’atténuer les tensions secouant le paysage politique en appelant les partis politiques de la coalition gouvernementale au dialogue et aux concertations communes.

Lire aussi : Fakhfakh : mon rapport avec Kaïs Saïed ne sera pas déstabilisé malgré les détracteurs
Lire aussi : Mehdi Ben Gharbia appelle à une trêve entre les trois présidences
Lire aussi : Baroumi : Certaines parties tentent de déstabiliser le pays

Lire aussi
commentaires
Loading...