POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Les douaniers mis à la retraite obligatoire protestent contre leur limogeage

Les officiers au sein de la Douane tunisienne qui ont été mis à la retraite obligatoire ont effectué, en ce jeudi 28 mai 2020, une marche de protestation devant le ministère des Finances à la place de la Kasbah. Les officiers en question contestent, en effet, cette décision jugée injuste.
Dans une déclaration accordée à Mosaïque FM en marge de cette manifestation, le colonel-major, Wahid Saïdi, contrôleur général des Douanes – également concerné par le limogeage- a assuré que les officiers ont été informés de la décision par téléphone et que cette décision a uniquement été signé et pas documentée.
Et d’ajouter que les officiers devaient plutôt comparaître en justice s’ils sont réellement impliqués dans des affaires de corruption.
Saïdi a, par ailleurs, lancé un appel au chef de l’Etat, Kaïs Saïed l’exhortant à intervenir pour lever cette injustice. Il a affirmé, dans ce sens, qu’il ne souhaite que l’application de la loi et non pas l’acquittement.
Signalons que 21 officiers au sein de la Douane tunisienne ont été mis à la retraite obligatoire comme sanction administrative et ce suite à de graves soupçons de corruption.
Cette décision, qui a pris effet depuis le 14 mai courant, a été prise en coordination avec le ministre des Finances, Nizar Yaïche ainsi que le ministre d’Etat chargé de la Fonction publique, de la Réforme administrative et de la Lutte contre la corruption, Mohamed Abbou après avoir pris connaissance de plusieurs dossiers.
Rappelons que le Syndicat national des forces de sécurité intérieure (SNFSI) avait condamné ce limogeage considérant qu’il violait les droits de l’Homme et les droits constitutionnels.
Le syndicat avait, par ailleurs, jugé que cette décision reflétait une ingérence dans la justice et qu’elle renvoyait aux pratiques révolues où 42 cadres sécuritaires ont été licenciés en 2011 dans le cadre d’un règlement de comptes.
Le SNFSI avait, également, lancé un appel au chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh ainsi qu’au président de la République, Kaïs Saïed pour intervenir.

Lire aussi : Le SNFSI conteste le limogeage des officiers de la Douane tunisienne 

Lire aussi
commentaires
Loading...