POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

La moyenne « de rachat » fixée à 8/20 dans les lycées : une bonne idée ?

C’est une prudente rentrée scolaire qui a été entamée en Tunisie dans ce contexte de dé-confinement ciblé. Dès le vendredi 29 mai 2020, les lycéens du pays vont reprendre les bancs de leurs établissements respectifs en vue reprendre les cours et de passer les examens nationaux.
Notre système éducatif souffre déjà de nombreuses lacunes et son niveau est en déclin d’année en année, et la crise sanitaire n’a pas arrangé les choses. Aujourd’hui, le ministre de l’Éducation, Mohamed Hamdi, a annoncé une nouvelle décision qui risque d’envenimer la situation : le moyenne de rachat a exceptionnellement été fixée à 8 sur 20 pour cette année, de quoi nous pousser à nous poser des questions sur le bien-fondés d’une telle décision. Cette année, le programme scolaire risque de ne pas être étudié jusqu’au bout à cause de la crise sanitaire. Les élèves se sentent déjà désorientés. Avec ce rachat de 8/20, on risque de leur imposer un passage presque obligatoire à l’année suivante avec des lacunes considérables sur le plan pédagogique.
On risque, lors de la prochaine rentrée scolaire, de se retrouver avec des lycéens désorientés, en manque d’un bon nombre de connaissances. Cela risque d’avoir des répercussions à moyen et à long terme sur le niveau de l’éducation nationale en Tunisie qui est déjà, comme nous l’avons souligné, en déclin.

Lire aussi
commentaires
Loading...