POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

La blogueuse Emna Chargui risque jusqu’à 3 ans de prison

L’organisation de surveillance des droits de l’homme à Tunis a appelé ce mercredi 27 mai 2020 avant l’audience de Emna Chargui prévue pour demain les autorités tunisiennes à suspendre le procès de la jeune fille.

En effet, l’organisation a annoncé que Emna Chargui a reçu de nombreux messages haineux et des menaces de mort et de viol, depuis son arrestation. Pour autant, les autorités n’ont rien fait pour la protéger ou pour mener une investigation sur les expéditeurs de ces messages.

Emna Kallali, la directrice de l’organisation des droits de l’homme à Tunis a condamné l’arrestation de la jeune fille et a affirmé que la Tunisie continue, en dépit du processus démocratique, à instrumentaliser la loi afin de censurer la liberté d’expression.

L’organisation a également proclamé que la période de 3 ans est exagérée pour une publication sur les réseaux sociaux et que de telles lois pénalisent la liberté d’expression.

Lire aussi
commentaires
Loading...