POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Karama FM et un de ses journalistes victimes d’une agression et de menaces

La radio privée Karama FM émettant à Sidi Bouzid a dénoncé les menaces lancées lundi 25 mai contre elle et contre son journaliste Faouzi Youssefi par un groupe de citoyens en raison de son intention d’interviewer par téléphone l’activiste Mondher Gafrach.
Elle a condamné l’envahissement du siège de la radio et du studio principal, ainsi que la tentative de saboter et d’empêcher la diffusion par la force, en plus de l’incitation des citoyens contre la radio, la menace d’incendier les locaux et d’agresser le journaliste Faouzi Youssefi, ainsi que la publication de rumeurs et de mensonges sur les sources de financement de la radio afin de remonter l’opinion publique contre elle.
Dans le même communiqué publié ce mercredi 27 mai sur son site facebook, la radio Karama FM estime que l’attaque contre un média et contre les journalistes fait partie d’une tentative de mettre à genoux le 4e pouvoir et de le forcer à mettre en œuvre des agendas partisans et des intérêts particuliers.
Elle annonce avoir informé le syndicat national des journalistes tunisiens, et le syndicat national des radios privées des détails du dossier.
D’ailleurs, le syndicat des radios privées (SNRP) a vite réagi par voie d’un communiqué publié ce mercredi 27 mai où il dénonce vivement ces agressions et menaces.

H.A.

Lire aussi
commentaires
Loading...