POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Fonds de la Zakat : le PDL dénonce une violation de la Constitution et de l’État civil

La polémique enfle encore au sujet de la constitution d’un fonds dédié à la Zakat au Kram. Après la Ligue de Défense des Droits de l’Homme (LTDH), le Parti Destourien Libre (PDL), a fait entendre sa voix sur la question. Dans un communiqué publié dans la soirée du dimanche 17 mai 2020, le parti d’Abir Moussi a fermement dénoncé les « actes délinquants » du président du conseil municipal du Kram, Fathi Laayouni.
Le PDL rappelle que les services municipaux ont déjà commencé à installer des pancartes indiquant la direction du fonds de la Zakat, et ce malgré le refus catégorique de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP). « Le président du conseil municipal du Kram a violé la Constitution. Il abuse de ses pouvoirs pour servir un plan visant à instrumentaliser les bases de l’État moderne et civil. Nous appelons l’autorité de tutelle à sortir de son silence et à assumer ses responsabilités pour conserver l’unité de l’État. Elle doit intervenir immédiatement afin de mettre fin à ces dépassements », lit-on dans le communiqué du PDL.
Dans ce même contexte, le parti a indiqué que ses députés des circonscriptions de Tunis 2 et 1 ont demandé au Gouverneur de tenir une réunion exceptionnelle et urgente du Conseil Régional de Tunis. Une façon de le pousser à émettre une position pour refuser l’initiative prise au Kram.
A titre de rappel, le fonds de la Zakat devrait être inauguré mardi 19 mai 2020 au Kram. Pour le président du conseil municipal, Fathi Laayouni, qui s’est exprimé dans une déclaration accordée à Réalités Online, il n’y a eu aucune violation de la loi et de la Constitution (article via ce lien).

Lire aussi
commentaires
Loading...