POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Fakhfakh: Nous avons une réelle opportunité de croissance à saisir

Le chef du gouvernement s’est adressé, cet après-midi, à 18 h, au peuple tunisien et a prononcé une allocution par le biais de laquelle il l’a remercié pour les efforts qu’il a fournis durant les deux derniers mois de la crise du COVID-19 et a affirmé que la Tunisie a réussi à surmonter la crise.
Il a également indiqué que cette pandémie a anéanti des systèmes sanitaires de grandes puissances mondiales et a semé la panique dans, quasiment, tous les pays du monde. En outre, elle a déclenché une crise économique globale dont on ignore toujours le volume des dégâts éventuels.
Selon le chef du gouvernement, cette crise était exceptionnelle dans le sens où elle a touché le monde entier au même moment ce qui a contraint les pays à chercher des solutions sans solliciter le soutien des autres pays:  » La Tunisie a affronté cette crise avec un gouvernement qui a été formé depuis seulement une semaine et nous sommes arrivés à assumer nos responsabilités. Nous avons pris des décisions exceptionnelles, courageuses voire créatives et nous avons misé sur la conscience de notre peuple. », a lancé Fakhfakh.
Aussi, il a souligné que le gouvernement s’est concentré sur la santé et la sécurité du peuple tunisien et est arrivé à mériter, de nouveau, sa confiance. Le chef du gouvernement tunisien a aussi annoncé que le système sanitaire a réussi à tenir le coup et que nous avons prouvé que la Tunisie a des compétences scientifiques et médicales dont nous avons intérêt à être fiers. Cet exploit est le fruit de tout le monde, c’est à dire les autorités locales et centrales, les administrations,  la société civile, etc… » Le peuple a réussi cette fois et ce n’est point surprenant…  le peuple tunisien a survécu à plusieurs événements critiques depuis la révolution (terrorisme, crises…)  en dépit des vicieux qui essayaient à chaque fois de faire avorter ses efforts. », a déclaré le chef du gouvernement.
Il a aussi affirmé que la  complicité du gouvernement et du peuple était la clé de voûte de cette victoire et qu’il faut éviter les débats stériles et les querelles dérisoires.
Fakhfakh a aussi rappelé, lors de son allocution, qu’on commencera la deuxième et l’avant dernière phase du confinement ciblé juste après l’Aïd el-Fitr. De fait, il a appelé à garder le même esprit et d’essayer d’optimiser la discipline et de respecter les mesures de précaution au travail, dans la rue et dans les espaces publics.
Il a, en effet, indiqué que cette crise a dévoilé des problèmes dont nous étions tous conscients mais que nous sommes , aujourd’hui, dans l’obligation d’affronter tels que la précarité du système économique et de l’emploi, la fragilité des services publics notamment la santé , les difficultés financières…
Par ailleurs, le chef du gouvernement a affirmé que nous avons maintenant une réelle opportunité de croissance  qu’on est en mesure de saisir si on évite les conflits politiques futiles.

Lire aussi : Fakhfakh: De grands défis nous attendent

 

Lire aussi
commentaires
Loading...