POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Etude de l’ITCEQ : 430 mille emplois pourraient être perdus pendant le confinement sanitaire général

Il est prévu que la crise du Covid-19 engendrera une baisse de 46,2% du PIB pendant le deuxième trimestre de l’année 2020 dans l’hypothèse d’un arrêt total  de l’économie pendant tout le trimestre. Le secteur industriel et les services seraient les plus affectés par cette pandémie. Dans un scénario moins pessimiste, avec seulement un mois de confinement, et vu que le gouvernement a entamé des mesures de déconfinement, la croissance annuelle serait de -4,3%, un chiffre très proche de celui avancé par le FMI. C’est ce qu’a indiqué un rapport de l’Institut tunisien de la compétitivité et des études quantitatives (ITCEQ) paru le 23 mai 2020.
Relayée par l’agence officielle TAP, cette étude a précisé que les mesures de prévention contre le Covid-19 auraient pu coûter à l’économie nationale près 12,2 millions de dinars. Ce scénario suppose un confinement total durant tout le second trimestre 2020 (avril, mai, juin).
En résumé, l’étude propose trois scénarios sur une année pleine :

  • Si le confinement dure 1 mois, la croissance serait de -4.3%
  • Si le confinement dure 2 mois, la croissance serait de -7%
  • Si le confinement dure 3 mois, la croissance serait de -11%

L’étude de ITCEQ n’a pas tenu compte de la vitesse de reprise, élément qui pourrait encore atténuer cette baisse de croissance.
430 mille postes d’emploi seraient, également, perdus provisoirement selon l’ITCEQ au cas où le confinement sanitaire général durerait jusqu’à fin juin 2020. Ces pertes d’emplois estimées sont en lien avec la reprise ou non de l’activité des services et plus particulièrement  la restauration,  l’hôtellerie et le transport.
Le revenu des ménages tunisiens baissera, par ailleurs, de 8,6% durant cette même période, a estimé le rapport susmentionné. Toutefois, les familles actives dans le secteur agricole sont les moins touchées par ces répercussions.
La Tunisie compte, selon un dernier bilan officiel, 1048 personnes atteintes du Covid-19 réparties sur les 24 gouvernorats. 48 décès mais également 914 guérisons ont été enregistrés à l’échelle nationale.

Lire aussi
commentaires
Loading...