POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Ennahdha dénonce « les campagnes malveillantes de dénigrement et d’incitation visant le mouvement et ses dirigeants »

Suite à la réunion de son bureau exécutif tenue vendredi 22 mai, le mouvement Ennahdha a publié sur son site officiel un communiqué où il dénonce « les campagnes malveillantes de dénigrement et d’incitation visant le mouvement et ses dirigeants, en particulier son président et président de l’Assemblée des représentants du peuple Rached Ghannouchi, et ce à travers la publication des rumeurs et des mensonges et en essayant de marginaliser les principaux problèmes du pays ».
« Ces tentatives visent également à brouiller la voie démocratique tunisienne et à perturber l’achèvement de la construction de ses institutions, notamment la plus importantes d’entre elles, à savoir la Cour constitutionnelle », observe Ennahdha.
Le bureau exécutif du parti islamiste salue « la condamnation franche de tous les partis politiques et personnalités des différents horizons intellectuels de chaque attaque externe ou interne contre l’expérience démocratique dans notre pays, ainsi que les efforts du gouvernement pour neutraliser l’épidémie du nouveau coronavirus, et son action pour élaborer un plan global de relance économique afin de réduire les graves répercussions résultant des deux étapes du confinement global, puis partiel, que le pays connaît depuis la mi-mars dernier ».
Par ailleurs, Ennahdha a appelé à la mise en place d’un gouvernement d’unité nationale et à l’engagement de toutes les parties politiques, sociales et économiques pour faire face à ces répercussions afin d’alléger les souffrances des citoyens et d’améliorer leur pouvoir d’achat et préserver les postes d’emploi sans fermeture des entreprises et sociétés.
Le Bureau exécutif s’est déclaré vivement préoccupé par les fréquents incendies et opérations criminels, dont le dernier était l’incendie d’une locomotive récemment acquise au profit de la Compagnie des phosphates de Gafsa, appelant les autorités concernées à prendre toutes les mesures préventives pour contrecarrer ces crimes graves, démasquer leurs auteurs et éclairer l’opinion publique sur ces affaires.
Il a enfin « félicité le peuple libyen frère et son gouvernement légitime internationalement reconnu pour avoir réussi à contrôler de grandes parties du territoire national libyen », selon le parti islamiste.

H.A.

Lire aussi
commentaires
Loading...