POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Déconfinement en Autriche : le président présente ses excuses après avoir bravé le couvre-feu au restaurant !

Le président autrichien Alexander Van der Bellen, 76 ans a été surpris dans un restaurant viennois après le couvre-feu imposé dans le cadre de la réouverture progressive des cafés et restaurants après l’épidémie de coronavirus.
Le président écologiste lui-même a confirmé l’information parue dans le journal ‘Kronen Zeitung’ et a présenté ses excuses ce dimanche, assurant qu’il n’avait pas vu le temps passer alors que lui et son épouse, Doris Schmidauer, étaient en train de discuter dans ce restaurant en plein air.
Van der Bellen a déclaré qu’il avait perdu la notion du temps en parlant avec des amis au restaurant italien du centre-ville.
« Je suis sincèrement désolé. C’était une erreur », a-t-il déclaré.
« Je suis sorti pour la première fois depuis le verrouillage avec deux amis et ma femme », a-t-il écrit sur Twitter. « Nous avons ensuite perdu le temps en discutant. »

*Aperçu par la police
La police a également confirmé avoir aperçu Van der Bellen. Le couple était encore présent peu après minuit alors que les établissements horeca autrichiens ne peuvent rester ouverts après 23h00, sous peine de lourdes amendes. Celles-ci peuvent grimper jusqu’à 30.000 euros en vertu de la législation sur la Covid-19.
Le restaurant était toutefois officiellement fermé lorsque la police a débarqué.
Le restaurant pourrait être condamné à une amende pour une infraction, mais Van der Bellen a déclaré qu’il « prendrait ses responsabilités » si le propriétaire subissait des pertes à la suite de l’incident.
« Nous avons fermé après une dernière série de boissons à l’heure à 23h00, comme l’exige la loi », a déclaré le propriétaire au journal Krone.
Il a dit qu’il avait pensé que les clients pouvaient rester sur la terrasse au-delà de cette période s’ils le souhaitaient.
L’Autriche a été l’un des premiers pays d’Europe à suivre l’Italie en imposant un couvre-feu strict en réponse à la pandémie de Covid-19.
Il a également été l’un des premiers à commencer à assouplir ses restrictions. Des rassemblements de 10 personnes maximum sont autorisés depuis début mai, et des parcs publics, des petites boutiques, des magasins de bricolage et des jardineries sont ouverts depuis le mois dernier.

(Belga)

Lire aussi
commentaires
Loading...