POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Coronavirus : l’OMS se dit « très préoccupée par le nombre croissant de cas dans les pays les plus pauvres »

La pandémie provoquée par le nouveau coronavirus a fait au moins 323 370 morts dans le monde depuis son apparition, en décembre en Chine, selon un bilan établi par l’Agence France-Presse (AFP) à partir de sources officielles, mercredi 20 mai à  midi.
L’OMS a fait état mercredi du plus grand nombre de nouveaux cas de Covid-19 dans le monde en une seule journée depuis le début de la pandémie, disant craindre les conséquences de celle-ci dans les pays les plus pauvres. « Au cours des dernières vingt-quatre heures, 106 000 cas ont été déclarés à l’OMS », s’est alarmé le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé. « Près des deux tiers de ces cas ont été déclarés dans quatre pays », a-t-il ajouté, lors d’une conférence de presse virtuelle depuis le siège de l’OMS, à Genève. Tedros Adhanom Ghebreyesus n’a pas précisé quels étaient ces pays, mais selon le dernier rapport de l’OMS publié sur son site Internet, il s’agit des Etats-Unis, de la Russie, du Brésil et de l’Arabie saoudite. Ils sont suivis de près par l’Inde, le Pérou et le Qatar.

LES MORTS DANS LE MONDE
pour 1 million d’habitants
1.    Belgique    797,4
2.    Espagne    594,5
3.    Royaume-Uni    532,7
4.    Italie    532,3
5.    France    418,4
6.    Suède    367,6
7.    Pays-Bas    332,8
8.    Irlande    321,6
9.    Etats-Unis    281
10.    Suisse    222
11.    Luxembourg    179,4
12.    Equateur    166,2
13.    Canada    162,7
14.    Portugal    121,3
15.    Allemagne    97,4
16.    Danemark    95
17.    Pérou    91,1
18.    Iran    87
19.    Brésil    85,9
20.    Autriche    71,4
21.    Panama    67,3
22.    Moldavie    62,3
23.    Roumanie    58,4
24.    Finlande    54,5
25.    Turquie    51
26.    Macédoine du Nord    50,9
27.    Slovénie    50,3
28.    Estonie    48,5
29.    Hongrie    47,8
30.    Mexique    44,9
31.    Norvège    43,8
32.    République dominicaine    41,5
33.    Bosnie-Herzégovine    40,3
34.    Serbie    33,5
35.    Israël    31,3
36.    Koweït    29,2
37.    République tchèque    28,4
38.    Islande    28,3
39.    Chili    27,2
40.    Pologne    25
41.    Emirats Arabes Unis    23,6
42.    Croatie    23,5
43.    Arménie    21,7
44.    Lituanie    21,5
45.    Russie    19,6
46.    Biélorussie    18,4
47.    Bolivie    16,6
48.    Bulgarie    15,9
49.    Grèce    15,4
50.    Honduras    15,3

Le Brésil a recensé pour la première fois plus de 1 000 morts du Covid-19 en un jour, avec 1 179 décès enregistrés au cours des dernières vingt-quatre heures, ce qui porte le total des morts à 17 971, selon le ministère de la santé. Le pays de 210 millions d’habitants, qui a détecté 271 628 cas de la maladie, avait jusque-là enregistré un maximum de 881 morts en vingt-quatre heures, le 12 mai.
Mercredi, le ministère de la santé a recommandé pour les patients légers du Covid-19 l’usage de l’hydroxychloroquine, jusqu’ici réservée aux cas graves. Cette recommandation a été inscrite dans un document du ministère, dont le titulaire, Nelson Teich, avait démissionné vendredi dernier en raison de fortes pressions exercées par le président, Jair Bolsonaro, convaincu des effets (à ce jour non prouvés) de l’hydroxychloroquine pour lutter contre la pandémie.
Le Nicaragua a, lui, enregistré une forte augmentation des infections, avec 254 cas, soit dix fois plus qu’il y a une semaine, et 17 décès. La publication de ces nouvelles statistiques a eu lieu le jour même où l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS) a critiqué le pays, l’accusant de ne pas remplir son obligation d’enregistrer les contaminations et les décès dus au coronavirus. Les chiffres officiels sont en effet bien loin de ceux compilés par des organisations non gouvernementales (ONG), qui font état de plus d’un millier de contaminations.
Une forte hausse des contaminations est également recensée par le Chili. Ce pays de 18 millions d’habitants, qui a enregistré 49 579 contaminations et 509 morts, a connu la plus forte hausse d’infections (3 520) et de décès (31) en vingt-quatre heures, depuis l’apparition du premier cas le 3 mars. L’armée s’est déployée dans les quartiers pauvres de Santiago après des émeutes contre les pénuries alimentaires liées au confinement total imposé à la capitale.
En Colombie, où sont recensés 16 935 cas confirmés, dont 613 morts, le confinement général imposé depuis deux mois est prolongé jusqu’au 31 mai, et l’état d’urgence sanitaire, jusqu’au 31 août. Le président, Ivan Duque, a toutefois envisagé un assouplissement progressif des mesures de confinement au cours du mois de juin, selon les régions et en fonction de l’avancée de l’épidémie.

(Le Monde, avec AFP)

Lire aussi
commentaires
Loading...