POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Coran parodié : « la provocation n’a rien à voir avec la liberté d’expression » pour Issam Chebbi

L’affaire de la jeune blogueuse ayant parodié le Saint Coran continue de faire couler de l’encre. Certains l’ont défendue, d’autres l’ont condamnées. Pour sa part, le secrétaire général du parti Al Joumhouri, Issam Chebbi, a dénoncé les agissements de la blogueuse dans un statut publié sur sa page Facebook.
« La provocation et l’atteinte au sacré n’ont rien à voir avec la liberté d’expression. Il est important de respecter le vivre-ensemble, sans quoi c’est tout l’édifice qui s’écroulera sur nos têtes. L’État a le devoir de protéger le sacré et il a aussi le devoir d’interdire l’incitation à la haine et le takfirisme (article 6 de la Constitution). De ce fait, j’appelle à condamner la blogueuse, mais sans la priver de sa liberté, dans l’espoir qu’elle retrouve la raison », a écrit Issam Chebbi.

A lire aussi :
Blogueuse condamnée pour blasphème : ne pas confondre laïcité et rejet de la religion…

Lire aussi
commentaires
Loading...