POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Ben Guerdane: Décédé en Libye, il est enterré sans remettre son cadavre à sa famille

La direction régionale de la Santé de Médenine a décidé de ne pas remettre le corps d’un citoyen tunisien originaire de Sidi Bouzid et décédé en Libye à sa famille, et de l’enterrer à Ben Guerdane de peur qu’il ne soit infecté par le nouveau coronavirus.
C’est le vice-directeur de la santé de base de Medenine, Dr Zeid El Anz qui l’a annoncé vendredi 15 mai à la radio Sabra FM.
Le Dr El Anz a déclaré que cette décision avait été prise pour deux raisons: la première est relative à l’état de décomposition avancée du cadavre, resté en plein air en Libye depuis le 7 mai, ainsi que la possibilité d’être porteur du virus en Libye, indiquant qu’il avait prélevé un échantillon pour analyse sur le COVID-19.
« Il a été décidé que l’enterrement aura lieu aujourd’hui (vendredi 15 mai) sans attendre les résultats des tests, et ce en raison de la décomposition du cadavre, souligne Dr El Anz..
Le cadavre a été réceptionné mercredi dernier de Libye à bord d’une ambulance tunisienne.
Il s’agit d’une mort naturelle survenue dans le territoire libyen.

H.A.

Lire aussi
commentaires
Loading...