POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Assurances, rééchelonnement des dettes, crédits : ce qui est prévu pour soutenir les chauffeurs de taxis, de louages, …

Mieux vaut tard que jamais : les autorités publiques ont finalement annoncé les mesures de soutien destinées aux chauffeurs de louages et de taxis, dont l’activité a lourdement été impactée par le confinement et la crise sanitaire. Ces mesures ont été prises en accord avec la Banque Tunisienne de Solidarité (BTS), le ministère des Affaires Sociales et le ministère de la Logistique et du Transport. Elles concernent, aussi, les professionnels du transports les locations de voitures et les auto-écoles.
Dans ce contexte, les banques et les sociétés financières sont appelées à appliquer, immédiatement, l’article 2 de la circulaire émise par la Banque Centrale de Tunisie (BCT) relatif à l’unification de la TVA pendant 6 mois.
L’autre mesure très attendue concerne les crédits plafonnés à 3000 TND qui permettront aux professionnels de payer les assurances. Celle-ci est déjà en vigueur. Elle sera appuyée par une ligne de crédit de 5 millions de dinars, à raison de 1000 dinars maximum par emprunteur avec un taux d’intérêt de 5% et une période de grâce de 24 mois. Le crédit est remboursable sur une durée de 24 mois.
D’autre part, il a été décidé de poursuivre le versement des aides de 200 dinars au profit des propriétaires de véhicules dédiés au transport public irrégulier. Ils sont, selon le ministère de la Logistique et du Transport, au nombre de 7920. Toutefois, les chauffeurs détenant des cartes professionnelles peuvent aussi en bénéficier. Il suffit, pour ce faire, de se rendre sur le site de la plateforme Batinda.
Enfin, le département de la Logistique a indiqué que les assureurs vont garantir une certaine flexibilité au niveau des remboursement à travers le rééchelonnement des paiements sur une période maximale de 6 mois. Elles vont devoir prendre en compte l’arrêt des activités des professionnels causé par le contexte du confinement général et l’obligation pour les professionnels de réduire le nombre de passagers transportés de 50% – une mesure prise dans le cadre du dé-confinement -.

Lire aussi
commentaires
Loading...