POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Ancien coach de la Tunisie et de l’Etoile, Georges Leekens met un terme à sa carrière

Après une carrière longue et riche en découvertes, Georges Leekens met un terme à sa carrière d’entraîneur. Le belge de 70 ans aura passé la moitié de sa vie sur un banc de touche.
Il l’a lui-même annoncé à l’agence de presse Belga : « J’ai été entraîneur pendant 35 ans et j’ai vécu de merveilleuses expériences, tant en Belgique qu’à l’étranger. À présent, ça suffit. Je vais prendre du temps pour moi. » Il est particulièrement connu dans son pays en Belgique mais aussi sur le continent africain.
En Belgique, son pays natal, l’ancien défenseur central du FC Bruges a débuté sur le banc de touche du voisin, le Cercle Bruges KSV en 1984. Durant ses longues années en tant que technicien, Leekens est aussi allé à Anderlecht, Courtrai, Malines, FC Bruges, Charleroi, Mouscron, Lokeren, La Gantoise. En 1990, il remporte son unique titre de Belgique avec le Cercle Bruges KSV. Ses deux autres titres sur le sol belge sont deux coupes de Belgique obtenus en 1985 et 1991.

*Elimination amère face à la Guinée Equatoriale
Mais “Long Couteau” est surtout connu en Afrique où il a entraîné plusieurs sélections nationales.
En 1991, il devient pour la première fois sélectionneur avec la République Démocratique du Congo. Peu de temps après, il prend la tête de la Belgique (1991-1993). En 2003, il prend la tête des Fennecs d’Algérie où l’aventure se terminera au bout de 6 matchs seulement. Mais ce n’est que sept ans plus tard qu’il retourne en sélection pour prendre à nouveau la tête de l’équipe nationale belge.
Par la suite, la Tunisie fait appel à ses services pour prendre la direction des Aigles de Carthage (2014-2015). Lors de la CAN 2015, il emmène son groupe en quart de finale de la Coupe d’Afrique des Nations. Avec cette élimination “injuste” subie face à la Guinée-Équatoriale avec de nombreuses erreurs d’arbitrage, il est remercié mais retourne avec l’Algérie en 2016. Malheureusement son retour est un fiasco total et un nouvel échec avec les Fennecs. En 2017, l’Algérie est éliminée au premier tour de la CAN 2017.
Il terminera sa carrière par un bref passage par la sélection hongroise (2018), puis le club de Ligue 1 tunisienne, l’Etoile Sportive du Sahel sur la fin de saison 2018.
Son ultime défi, il le relèvera en Iran avec le club de Tractor Sazi.

Lire aussi
commentaires
Loading...