POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Algérie: Décès du Covid-19 d’une femme médecin enceinte 

L’établissement public hospitalier Chaghoub d’Ain El Kébira situé à une vingtaine de kilomètres au nord du chef lieu de la wilaya de Sétif a enregistré vendredi 15 mai son troisième décès depuis le début de la pandémie du Covid-19.
La victime, Boudissa.A, une femme médecin âgée de 28 ans était enceinte de sept mois et atteinte du virus depuis quelques jours. Une fois les analyses par PCR ont confirmé sa contamination, elle a été évacuée samedi passé de l’hôpital de la commune de Ras El Oued dans la wilaya de Bordj Bou Arréridj, où elle continuait à exercer au service des Urgences, vers l’EPH de sa ville Ain El Kébira.
Le décès de la soignante a plongé la population de la région dans l’émoi et une atmosphère  de consternation plane sur la ville de Sétif notamment.
Des professionnels de la santé avaient dénoncé pourtant le fait de ne pas autoriser les médecins femmes enceinte, qui sont des sujets immunodéprimés, de bénéficier d’un congé exceptionnel durant la période de la pandémie
Rappelons que la wilaya de Sétif a, selon des chiffres présentés lors de la récente visite du premier ministre algérien enregistré pas moins de 22 cas confirmés positifs parmi les personnels de la santé et une cinquantaine de cas suspects.
La deuxième wilaya du pays de par le nombre de ses habitants a enregistré le décès de 34 personnes et pas moins de 350 cas confirmés positifs  depuis l’apparition du premier cas le 16 mars passé.

(Liberté-Algérie)

Lire aussi
commentaires
Loading...