POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Tests rapides: soupçons de corruption dans l’attribution du marché

Même la transaction de l’attribution des tests rapides contre le Coronavirus COVID-19 n’y a pas échappé !
L’Instance nationale de lutte contre la corruption (INLUCC) a annoncé lundi 20 avril qu’elle a reçu une alerte signalant des soupçons de corruption portant sur le contrat d’achat par la Pharmacie centrale de tests rapides. Un marché datant du 28 mars 2020
Selon celle qui a lancé l’alerte, ce marché était allé à une société déterminée dont le nom n’a pas été signalé.
Une autre alerte signale le détournement par certains conseillers municipaux au gouvernorat de Nabeul de sept colis fournis en guise de dons d’aide sociale devant aller aux personnes dans le besoin.
Inqualifiable ! Honteux !
Enfin, une alerte signale qu’un fonctionnaire du gouvernorat de Jendouba a monopolisé et pratiqué la spéculation de la semoule subventionné qu’il stocke chez son père.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...