POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Tests rapides erronés : on en saura, normalement, davantage ce lundi ou ce mardi

Vendredi dernier (24 avril 2020), la dernière déclaration de la directrice générale de l’Observatoire Nationale des Maladies nouvelles et émergentes (ONMNE), Nissaf Ben Aalya, sur les tests rapides n’est pas passée inaperçue : elle a, en effet, admis que plusieurs testeurs, venant de Chine, étaient erronés. D’autres appareils, a-t-elle précisé sur Mosaïque FM, étaient même défectueux.
Les tests en question seront refaits selon elle, mais elle n’a pas fourni d’autres précisions. Ce lundi 27 avril 2020, une source digne de foi a indiqué à Réalités Online que la directrice générale de l’ONMNE devrait présenter les résultats d’une étude sur ces tests erronés ce lundi 27 avril ou ce mardi 28 avril 2020. Voulant en savoir plus auprès de l’ONMNE, nous n’avons obtenu, en fin de compte, aucune réponse.
Nous attendrons, de ce fait, la prochaine sortie de Nissaf Ben Aalya à travers laquelle, espérons-le, elle nous en dira davantage sur l’impact de ces tests rapides erronés et défectueux sur les bilans épidémiologiques quotidiens sur le nouveau coronavirus (SARS-CoV-2 ou COVID-19). Il est essentiel de communiquer dans la totale transparence dans ce contexte délicat car le manque de transparence ouvre la voie à des rumeurs totalement infondées qui risquent d’attiser la peur des citoyens.

A lire aussi :
Tests rapides : Nissaf Ben Aalya admet que des erreurs ont été constatées

Lire aussi
commentaires
Loading...