POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Royaume-Uni: fortes inquiétudes pour la santé du premier ministre

L’inquiétude est forte au Royaume-Uni, après l’admission de son dirigeant dans une unité de soins intensifs lundi soir.
« Cela ne fait aucun doute que la tournure prise par les événements signifie que Boris Johnson est gravement malade », estimait lundi soir Derek Hill, professeur d’imagerie médicale à l’University College de Londres, cité par Science Media Centre.
Le Premier ministre, 55 ans, a été admis à l’hôpital de Londres avec des « symptômes persistants » dimanche soir.
La Reine a été tenue informée de l’état de santé de M. Johnson par son cabinet, selon le Palais de Buckingham.
Le correspondant politique de la BBC, Chris Mason, a affirmé que le premier ministre avait reçu de l’oxygène en fin d’après-midi lundi, avant d’être emmené aux soins intensifs.
Le conservateur est le seul chef d’Etat ou de gouvernement d’une grande puissance à avoir contracté la maladie, qui a fait plus de 73.000 morts dans le monde. Agé de 55 ans, le Premier ministre britannique, n’hésitait pas début mars, alors que la pandémie faisait déjà rage, à narguer le virus en prétendant continuer à « serrer la main à tout le monde ». Prié « de le remplacer là où nécessaire », le chef de la diplomatie britannique Dominic Raab s’est engagé lundi à agir pour « vaincre le coronavirus » durant la période d’hospitalisation de son chef.
Avec plus de 50.000 personnes testées positives au Covid-19 et 5.373 décès, le Royaume-Uni est devenu l’un des pays d’Europe les plus durement touchés. Pourtant, l’Europe, le continent le plus frappé par la pandémie, espérait une confirmation de la lueur d’espoir du week-end, lorsque le nombre de décès avait baissé dans les deux pays en première ligne, l’Italie et l’Espagne.
Mais si la tendance s’est poursuivie en Espagne, le bilan est reparti à la hausse en Italie lundi, avec 636 décès supplémentaires en 24 heures. Et la France a aussi annoncé un nombre important de décès, 833 de plus, soit 8.911 depuis début mars.
En revanche, la Chine n’a recensé aucun nouveau décès quotidien pour la première fois depuis que sont publiées les statistiques de victimes du coronavirus, démarrées en janvier, ont annoncé mardi les autorités sanitaires.
Lire aussi
commentaires
Loading...