POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Ramadan: La justice interdit la diffusion de « Galb Edhib » sur Al Watania

L’avocat de la chaîne AL Hiwar Ettounsi, Abdelaziz Essid, a annoncé ce mercredi 22 avril 2020 que le tribunal de première instance de Tunis a décidé d’interdire la diffusion du feuilleton controversé « Galb Edhib » sur la chaîne Nationale durant le mois de Ramadan. Cette information a été officiellement confirmée à Réalités Online par un responsable à l’Etablissement de la Télévision Tunisienne (ETT).

Notons que le feuilleton « Galb Edhib » allait être diffusé sur la chaîne privée Al Hiwar Ettounsi avant que les droits de diffusion ne soient vendus par sa productrice Khaoula Slimani au profit de la télévision nationale. Cette affaire a suscité la polémique et a provoqué l’ire des responsables de la chaîne privée qui ont accusé la productrice de ne pas avoir honoré son contrat. Lors d’une déclaration accordée aux médias, la productrice du feuilleton, Khaoula Slimani, qui était également chroniqueuse au sein de la même chaîne de télé, a assuré avoir été dans l’obligation de vendre le feuilleton pour pouvoir payer les honoraires de ses collaborateurs, les artistes et techniciens notamment.

En effet, le budget alloué à la production du feuilleton aurait dépassé un million de dinars et la productrice avait même assuré avoir été poussée à hypothéquer des bijoux et des montres afin de financer le feuilleton.

Le scénario de « Galb Edhib » est écrit par le jeune comédien Bassem Hamraoui. Il s’agit d’un feuilleton historique qui se déroule dans les années 40 en pleine deuxième guerre mondiale.

Plusieurs grands artistes tunisiens prennent part à cet oeuvre dont notamment Issa Harrath, Raouf Ben Amor, Dalila Meftahi, Abdelghani Ben Tara, Fathi Haddaoui, Fathi Msalmani et Bassem Hamraoui.

Lire aussi: Le budget alloué à la production de « Galb Edhib » dépasse le milliard

Lire aussi
commentaires
Loading...