POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Ramadan: 5e saison de la série «Tunis 2050» sur El Hiwar Ettounsi

Dans le monde de la production audiovisuelle, très rares sont les projets qui peuvent se targuer de durer dans le temps et de s’inscrire dans une certaine pérennité.
C’est le cas du dessin animé « TUNIS 2050 », apparu en 2009, et qui est revenue pour une cinquième saison inédite ce ramadan 2020.

Né de la volonté de la société CGS de montrer son niveau de maîtrise de la technique 3D, « TUNIS 2050 » a été précurseur à tous les niveaux : le rendu technique du graphisme, l’écriture à plusieurs mains, le casting hors-normes qui a permis de révéler ceux qui sont devenus aujourd’hui des figures incontournables de la scène médiatique (Jaffer Guesmi, Amine Gara, Wassim Herissi), mais surtout une manière subtile et hilarante de contourner la censure qui faisait rage en 2009. Quoi de mieux pour dénoncer la corruption, le matérialisme et l’hypocrisie de la société de l’époque que de prétendre que tout cela n’est qu’une fiction futuriste ?

Et ainsi commença l’incroyable épopée de « Tunis 2050 » qui a de suite rencontré son public. Succès d’audience, ascension fulgurante de certains membres du casting, véritable phénomène de société, les téléspectateurs se sont mis à reprendre des phrases devenues cultes depuis, et qui font aujourd’hui parti des « private joke » que tout tunisien comprend (sanna3 né, el kabbaroufé, momtazzzz).

Après la révolution, la série a dû se réinventer. Ecrire en toute liberté après l’expérience de la censure n’est pas chose aisée. Cela a donné lieu à une saison très touchante où le sentiment d’appartenance à la communauté tunisienne provoquait une grande fierté et où la série a su mettre en images (animées) cette période de grâce et d’osmose qu’ont connu les tunisiens.

Derrière cette success story, c’est surtout un fleuron industriel qui prenait forme. Des générations de graphistes et modélistes ont été formées en participant à ce projet. Aujourd’hui, ils sont plus de 35 à œuvrer à la saison 5. Il a falluau moins 5 mois de travail pour produire les 15 épisodes de 15 minutes avec un rendu et une qualité très différente de celle des débuts.

Autre nouveauté, le casting s’est élargi cette année pour intégrer des nouveaux noms qui apportent un vent de fraîcheur à l’équipe initiale : Maram Ben Aziza, Nidhal Saadi, Aziz Jebali, Yasmine Dimassi, Jihed Cherni, Slaiem Herissi, Nebil Kolleb et bien d’autres.
Pour le grand retour de cette 5ème saison de Tunis 2050, Hatem Belhaj et Aziz Jebali ont complété l’équipe scénario avec Slim Ben Smaïl.

Voilà l’alchimie de ce succès : une technologie à la pointe, un casting de rêve, des plumes acérées, beaucoup de talents à tous les niveaux et l’attente du public qui dès l’annonce de la reprise du projet n’a cessé d’encourager et d’exprimer son impatience. Soyez au rendez-vous tous les soirs pendant Ramadan pour cette nouvelle saison qui s’est annoncée explosive dès ses premiers épisodes.

D’après Communiqué 

Lire aussi: Ramadan: la série «Tunis 2050» de retour sur El Hiwar Ettounsi

Lire aussi
commentaires
Loading...