POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Nissaf Ben Aalaya : « si les consignes ne sont pas respectées, la situation risque de dégénérer ! »

De passage dans Expresso ce vendredi 10 avril 2020, la Directrice de l’Observatoire National des Maladies nouvelles et émergentes (ONMNE), Nissaf Ben Aalya, a une fois encore mis en garde contre le relâchement et le non respect des consignes sanitaires. Au micro de Wassim Belarbi, elle a assuré que le confinement et la distanciation sociale constituent « les seules armes » dont on dispose face au coronavirus (COVID-19).
« Si les mesures de sécurité ne sont pas respectées, la situation risque de dégénérer », a-t-elle mis en garde, affirmant que la Tunisie, dans ce cas, risque de vivre le même scénario observé en Europe. « Nous ne voulons pas en arrive là ! », a-t-elle déclaré.
Dans le cadre de la stratégie nationale de lutte contre le coronavirus, Nissaf Ben Aalya a rappelé que les patients contaminés seront désormais placés dans des centres spécifiques, où ils feront l’objet d’un suivi médical permanent. « Nous devons agir ensemble afin de protéger notre pays ! », a-t-elle encore dit, tout en assurant que les personnes infectées sont prises en charge dans des conditions optimales.
Par ailleurs, Nissaf Ben Aalya a indiqué à Wassim Ben Laarbi que 20 personnes sont actuellement placées en réanimation. La Directrice de l’ONMNE n’a eu de cesse de rappeler l’importance du respect du confinement et des consignes sanitaires. Elle a mentionné les chaînes de transmission qui ont été repérées dans plusieurs zones de la Tunisie. Concrètement, dans ces chaînes, un individu est capable de contaminer 40 autres personnes.

A lire aussi : 

Coronavirus : 25 décès et des contaminations en hausse selon le dernier bilan

Lire aussi
commentaires
Loading...