“Naksmou m3a b3adhna” : un nouveau concept pour aider les plus démunis dans cette crise sanitaire

Avec la crise sanitaire, il y a, certes, les spéculateurs, les accapareurs et toute sorte de malfaiteurs. Mais il y a aussi la solidarité et l’unité des Tunisiens qui s’unissent dans cette période difficile pour aider ceux qui ont besoin de s’en sortir. Une nouvelle initiative a été lancée par la société civile, menée par Sahbi Ben Nablia, expert et professionnel en communication.
Il s’agit d’une campagne baptisée “Partageons ensemble” (naksmou maa baadhna), lancée en réponse aux pertes d’emplois et de revenus générées par la crise sanitaire. Cette période difficile a coïncidé, rappelle le professeur, avec le début du Ramadan. “C’est une approche qui s’inscrit dans l’optique de l’économie sociale solidaire. Il s’agit de collecter de l’argent en vue d’acheter du tissu qui servira, à titre d’exemple, à fabriquer des bavettes qui seront distribuées aux familles démunies”, a-t-il expliqué dans une vidéo sur Facebook.
La campagne a déjà commencé à Sfax. De fait, 500 mètres de tissu ont été achetés par le collectif chargé d’appliquer la campagne “Partageons ensemble”. Il servira à fabriquer 130 blouses blanches. “Le coût unitaire est de 10 dinars. Le produit sera vendu à 16 TND, sachant qu’il est normalement commercialisé à 20 et à 23 dinars sur le marché. Les 16 dinars que nous proposons sont accessibles aux associations soucieuses d’équiper les municipalités et ceux qui veulent se protéger du nouveau coronavirus (COVID-19). La marge des 6 TND nous permettra de réaliser un chiffre d’affaires de 780 TND, qui seront distribués. L’opération sera réalisée à nouveau”, a encore indiqué Sahbi Ben Nablia.
Plus encore : la campagne “Partageons ensemble” va permettre de rémunérer celles et ceux qui confectionneront les blouses blanches, et qui se sont retrouvées sans emplois et sans revenus à cause de la crise sanitaire. “Ces personnes toucheront une rémunération de 3,5 dinars par pièce fabriquée. L’initiative est basée sur la durabilité et la bonté”, a conclu l’expert et professeur en communication.

في شهر رمضان نقسموا مع بعضنا تفرجوا وبرتاجوا وتبرعوا

Publiée par Sahbi Ben Nablia sur Jeudi 23 avril 2020

Lire aussi
commentaires
Loading...