POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

L’inflation repart à la hausse en mars 2020 avec la crise du COVID-19

C’était prévisible : après plusieurs mois de baisse consécutive, l’inflation est repartie à la hausse en mars 2020, une période qui coïncide avec la crise épidémiologique et l’éventuelle injection massive de liquidité pour financer le plan de sauvetage du gouvernement face aux conséquences du coronavirus (COVID-19). C’est ce qui ressort des données publiées par l’INS (Institut National des Statistiques) ce dimanche 5 avril 2020. Ainsi, le taux a atteint 6,2% en mars 2020, contre 5,8% en février 2020. L’Institut explique cette hausse par l’accélération du rythme des hausses des prix de l’alimentation de 5,1% en mars 2020, contre 3,7% en février 2020.
De fait, les fruits ont vu leurs prix augmenter de 13,8%. On compte une hausse de 9,3% pour les poissons, de 5,7% pour les légumes et de 5,1% pour les viandes. Même tendance pour les produits manufacturés dont les prix ont augmenté, en moyenne, de 7,9%. L’INS explique cette hausse par l’augmentation des prix des produits d’entretien courant du foyer (+10,4%) et celle des produits d’hygiène et de soins personnels (+8,8%)..
Pour sa part, l’inflation sous-jacente (hors produits alimentaires et énergie) a atteint, selon l’INS, 7% contre 6,9% en février 2020. Les produits libres (non administrés), pour leur part, ont vu leur prix augmenter de 6,3% contre 6,1% en février 2020. Quant aux produits alimentaires libres, la hausse est de l’ordre de 5,8% en mars 2020 contre 1,5% pour les produits alimentaires administrés.
Par ailleurs, sur un mois, l’INS a indiqué que les prix à la consommation ont augmenté de 0,8%. Et pour cause : la hausse des prix des produits alimentaires de 1,8% et des prix du tabac et des boissons alcoolisées de 4,2%. Dans ce même contexte, les légumes frais ont vu leur prix augmenter de 6,9% sur un mois. On compte +4,1% pour les volailles, +2,8% pour les fruits frais et 2,6% pour les poissons frais.

Lire aussi
commentaires
Loading...