POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Libye : Tripoli dans le noir

Frappes aériennes de l'ANL en continu sur Misrata

Tripoli est totalement dans le noir ce soir. Une coupure générale d’électricité a été enregistrée à Tripoli et dans presque toutes les villes de l’Ouest de la Libye.
On signale par ailleurs que  2 chasseurs Mirage F1 de l’Armée de l’air libyenne ont visé un centre de commandement tactique Misrati à Abu Ghrayn.
La veille, lundi, Haftar avait coupé toutes les communications à l’Est de Misrata et plusieurs combattants du GNA ont été tués.
Des combats intenses avaient eu lieu à Ain Zara et 8 miliciens auraient été neutralisés selon l’ANL qui affirme que ses troupes poursuivaient le ratissage de la zone et que des frappes nourries d’artilleries étaient concentrées autour du bois Nasr notamment entre l’hôpital Al Khadra et le Rixos Hôtel.
Des émeutes et des affrontements armés entre les habitants de la région de  Ghut Shaal à 8 km à l’Ouest de Tripoli et la milice d’Imad Trabelsi ont été enregistrées.
Sur un autre plan, on apprend que Ghnewa aurait donné l’ordre à ses hommes d’abattre ceux qui viendraient à battre en retraite sans ordres. Des hommes de la milice Kikli ont d’ailleurs été tués par balles dans le dos dimanche et lundi selon des témoignages de l’hôpital d’Abou Slim. Les forces de Ghnewa seraient aux abois.
Par ailleurs, l’ANL poursuivant ses frappes, a procédé à des frappes aériennes nourries sur des concentrations de forces Misrati à Dafniya, 20 km à l’Ouest de l’aéroport de Misrata. Selon les premières informations disponibles, ces frappes auraient combiné des tirs air-sol de chasseurs et des feux de harcèlement à basse altitude par des hélicoptères MI35.
Lire aussi
commentaires
Loading...