POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Les Africains, rien que des cobayes pour deux médecins français

Des propos inimaginables ont été prononcés hier par deux médecins français dans leur passage sur la chaîne française d’information LCI. Il s’agissait de Professeur Lotch, directeur de recherche à l’Inserm, et du professeur Mira, chef de service à l’hôpital Cochin. Tous les deux étaient d’accord pour dire qu’il fallait tester des vaccins contre le coronavirus (COVID-19) sur des Africains, comme c’était le cas avec le SIDA.
Les deux praticiens ne voyaient aucun mal à faire des Africains des cobayes, étant donné qu’ils n’ont pas de masques, encore moins de traitement ou de système de réanimation. « On peut donc tester chez eux », ont déclaré les praticiens durant leur échange.
Ce sont des propos d’une époque dont on ne veut pas forcément se souvenir, marquée par la traite des Noires et des Africains en général. Ce sont des propos qui constituent une atteinte flagrante à la dignité humaine, marginalisant les Africains.
Face à cette situation, l’Association française SOS racisme a fermement dénoncé les déclarations des médecins. Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) a été saisi par l’association. Celle-ci a affirmé qu’elle s’est aussi entretenue avec la direction de LCI.
Dans son communiqué, SOS Racisme a dénoncé la comparaison des deux médecins français qui portent sur le cas du SIDA. L’association a appelé les pouvoirs publics français à faire preuve de fermeté face à de tels propos, réclamant des excuses de la part des médecins.

Lire aussi
commentaires
Loading...