POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Le bloc parlementaire du PDL dénonce l’injustice qu’il subit

Dans un communiqué rendu public ce jeudi 23 avril 2020, le bloc parlementaire du Parti destourien libre (PDL) a vivement condamné la violence, le harcèlement et les injures dont sa cheffe, Abir Moussi, est victime sous l’hémicycle du Bardo.
Le bloc a, par ailleurs, dénoncé les agissements visant ses seize élus consistant essentiellement à leur couper la parole et à les priver des points d’ordre. Il s’indigne, également, contre le rejet automatique de leurs propositions ainsi que contre l’instrumentalisation du bureau de l’Assemblée pour le réglement de comptes politiques.
Le bloc a, ainsi, réitéré son engagement à poursuivre la lutte au Parlement pour rectifier les processus erronés, faire face à la mainmise de la coalition au pouvoir aussi bien que pour avorte toute tentative d’apologie du terrorisme et d’atteinte aux fondements de l’Etat civil.

Lire aussi
commentaires
Loading...