POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Il y aura bel et bien une saison touristique cette année


Par Afif KCHOUK*

Le Coronavirus ne tuera pas le tourisme tunisien. N’oublions pas que nous ne sommes qu’au mois d’avril et qu’il reste encore 8 mois, les plus importants de l’année ; à savoir les trois mois d’été et l’arrière saison.
Personne ne peut prédire, à l’état d’aujourd’hui, comment va évoluer la pandémie du COVID-19. En Tunisie, le coronavirus est en train d’être maîtrisé ; et il est possible que le dé-confinement commencera, progressivement, dès le 3 mai.
La saison touristique dépendra des marchés : tunisien, algérien et russe. N’oublions pas qu’en 2019, plus de 68% des arrivées touristiques ont été réalisées par les Algériens, les Libyens et les Tunisiens résidant à l’étranger, qui ont effectué plus de 32% des nuitées de l’hôtellerie tunisienne, que les Russes ont totalisé 23 % des entrées européennes et 33 ,5% de leurs nuitées.
Il est donc très possible de sauver encore cette année touristique 2020 ; à condition que les hôtels mettent en place des procédures de prévention contre le coronavirus et qu’ils communiquent bien là-dessus ; qu’un marketing ciblé et pertinent sur la destination soit fait ; et bien sûr, que les frontières soient rouvertes.
Certes, en 2020, le tourisme tunisien ne battra pas des records et ne réalisera pas, non plus, les performances de l’année dernière 2019 ; mais il peut espérer sauver la saison, réaliser des performances moyennes ; et surtout rester dans le trend : une destination demandée sur les marchés émetteurs.
C’est seulement à la lumière des résultats de cette année et des bouleversements que va subir le tourisme mondial à la suite de la pandémie du COVID-19, que le tourisme tunisien peut déterminer sa stratégie future ; aussi bien au niveau de l’offre que de la demande.
Il est certain que la solution n’est pas dans le bradage des prix ; bien au contraire. La solution est dans l’amélioration de la qualité du produit, où la santé devient la priorité, dans la préservation de l’environnement et le travail pour un tourisme durable, responsable.
Soyons optimistes. Œuvrons pour le futur ! Le tourisme est l’avenir de la Tunisie.

*Président de l’observatoire du tourisme

Lire aussi
commentaires
Loading...