Eto’o et Drogba se révoltent contre deux médecins français

Samuel Eto’o et Didier Drogba, deux des plus grands joueurs africains de l’histoire, sont montés au créneau pour critiquer un échange tenu entre deux professeurs français.
Alors que la pandémie de coronavirus continue à gagner du terrain partout dans le monde, des essais cliniques sur de potentiels remèdes contre la maladie se multiplient. Parmi les solutions qui sont proposées il y a celle du vaccin BCG, qui est utilisé depuis des décennies contre la tuberculose. Son administration n’est cependant pas sans risque et deux médecins français ont eu la très controversée idée de le tester d’abord en Afrique. Cela a généré beaucoup de critiques, d’indignation et le mécontentement aussi de quelques personnalités phares du continent noir.
Lors d’une séquence diffusée sur la chaine d’information LCI, Pr Jean-Paul Mira, chef du service de réanimation de l’hôpital Cochin (Paris), et le Pr Camille Locht, directeur de recherche à l’Inserm, ont suggéré que des essais en Afrique étaient les mieux adaptés pour vérifier l’efficacité du fameux vaccin contre le Covid-19.
« Si je peux être provocateur, est-ce qu’on ne devrait pas faire cette étude en Afrique où il n’y a pas de masques, pas de traitement, pas de réanimation ? Un peu comme c’est fait d’ailleurs pour certaines études sur le SIDA où chez les prostituées, on essaie des choses parce qu’on sait qu’elles sont hautement exposées et qu’elles ne se protègent pas », a même osé déclaré le premier nommé.

*Drogba : « L’Afrique n’est pas un laboratoire ! »

Samuel Eto’o a été la première personnalité à réagir à ces déclarations jugées discriminatoires et aussi humiliantes à l’endroit de l’Afrique et des Africains. Le Camerounais n’est pas allé par quatre chemins et a même traité les deux médecins de « fils de p****s » sur twitter.
Quelques minutes après, il a posté un autre message sur le même réseau : « Assassins ». L’ancien Lion Indomptable est connu pour ne pas avoir la langue dans sa poche et il l’a prouvé de nouveau pour des sujets plus importants que le football.
Une autre star du continent a aussi tenu à exprimer son courroux, en l’occurrence Didier Drogba. Avec un ton plus posé mais tout aussi offensif, l’ancienne idole du Vélodrome a souligné qu’il était « inconcevable que nous continuons à accepter ceci ». « L’Afrique n’est pas un laboratoire », a-t-il enchéri, dénonçant « vivement ces propos graves, racistes et méprisants ».
L’Ivoirien a ensuite appelé à « sauver les vies en Afrique et stopper la propagation de ce virus qui déstabilise le monde entier » plutôt que « de nous envisager comme cobayes ». Il a conclu en lançant un appel aux dirigeants africains : « ils ont la responsabilité de protéger les populations de ces complots abominables. »
Lire aussi
commentaires
Loading...