POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Envahissement du poste frontalier de Ras Jdir: le ministre de l’Intérieur s’explique

Hichem Mechichi

Lors d’une séance d’audition organisée ce mercredi 22 avril 2020, par la cellule de crise à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), le ministre de l’Intérieur, Hichem Mechichi, a indiqué que 18800 Tunisiens ont été rapatriés depuis la fermeture des frontières aériennes, maritimes et terrestres au mois de mars dernier.

Hichem Mechichi a indiqué que sur un total de 18800, 3600 Tunisiens ont été rapatriés de Libye assurant que le processus de vérification adopté par la police aux frontières est très complexe. Le ministre a dans ce contexte précisé que la majorité des Tunisiens rapatriés ont été admis dans des centres de confinement obligatoire situés un peu partout à travers la République et ce, après l’achèvement des procédures et mesures sécuritaires en vigueur.

Le ministre a ajouté que tous les Tunisiens faisant l’objet de poursuites judiciaires, tous motifs de crime confondus, ont été systématiquement maintenus en détention en attendant leur comparution devant la justice. Selon lui, aucun Tunisien soupçonné de terrorisme ou de n’importe quel crime ne peut en aucun cas accéder sur le sol national avant de faire l’objet d’un contrôle minutieux.

En ce qui concerne l’affaire de la tentative de franchir les frontières tuniso-libyennes par 600 Tunisiens de retour de Libye, survenue lundi dernier au niveau du passage frontalier de Ras Jdir, le ministre a assuré que cette opération a été immédiatement encadrée sur le plan sécuritaire précisant que l’ensemble des Tunisiens rapatriés ont été admis dans des centres de confinement obligatoire.

Quant au jeune homme ayant été arrêté après avoir lancé des propos diffamatoires, le ministre a indiqué que c’est à la justice de dire son dernier mot, précisant que les unités sécuritaires ont procédé à son arrestation sur fond de ses propos. « C’est à la justice de trancher si ces propos rentrent dans le cadre de la liberté d’expression ou encore dans la diffamation » a-t-il assuré.

Lire aussi: Ras Jedir: Les Tunisiens rapatriés de Libye sont pris en charge par les autorités concernées ( vidéo)

Lire aussi
commentaires
Loading...