POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Djerba : des contaminés par le coronavirus ont quitté l’Île incognito selon Abdelatif Mekki

Le ministre de la Santé, Abdelatif Mekki, s’est attardé sur la nécessité de respecter les règles de distanciation et du confinement. Lors d’une conférence de presse organisée au Palais du gouvernement ce mardi 7 avril 2020, le ministre a rappelé que la propagation du coronavirus (COVID-19) est surtout constatée dans les grandes villes.
Les citoyens, dans ce contexte, doivent coopérer, mais ils sont encore nombreux à ne pas respecter les règles du confinement et de la distanciation. « Depuis l’instauration du couvre-feu, la courbe des contaminations a commencé à fléchir. Or, il est repartie à la hausse [à cause du manque de respect des consignes de sécurité]. Certaines contaminations auraient pu être évitées si les citoyens s’étaient montrés plus coopératifs », a-t-il expliqué.
Cette coopération implique que les citoyens informent les autorités sanitaires de leur état s’ils sont testés positifs au coronavirus. Il faut, aussi, qu’ils respectent le confinement à la lettre, sans entrer en contact avec leurs familles. De ce fait, afin de limiter les risques, les autorités vont dorénavant transférer toute personne contaminée par le coronavirus à l’hôpital, quitte à user de la force de la loi.
Le ministre de la Santé a, d’un autre côté, déploré le fait que d’autres citoyens ont bravé l’interdiction de se déplacer entre les gouvernorats. Il a, en effet, assuré que certaines personnes, pourtant contaminées, ont quitté l’Île de Djerba qui est un cluster. « Nous les avons retrouvées dans d’autres gouvernorats », a déclaré le ministre.
Tout repose, poursuit-il, sur la conscience du citoyen. Les sécuritaires ne peuvent pas être partout pour assurer le respect du confinement et des règles de distanciation. C’est, donc, au citoyen d’agir selon Abdelatif Mekki. « Les jours qui vont suivre seront décisifs. Nous avons le choix de respecter les règles et nous obtiendrons de bons résultats. Nous aurons, alors, surmonté une crise mondiale. Dans le cas contraire, les conséquences risquent d’être lourdes. Le virus est surprenant. Il est même capable de provoquer l’obstruction des artères, ce qui explique certaines morts subites. Il peut muter, impliquant de nouvelles manières de contaminations. C’est une affaire de sécurité nationale par excellence », a encore déclaré le ministre de la Santé.

Lire aussi
commentaires
Loading...