POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

De nouveaux confinements après le 11 mai en France ?

Alors que l’on ne sait pas encore à quoi ressemblera exactement le déconfinement en France à partir du 11 mai prochain, le “stop and go” serait l’une des solutions envisagées par l’exécutif. Explications.
À l’approche du 11 mai, date pour le moment annoncée pour le début du déconfinement, le gouvernement français étudie de nombreuses possibilités. L’hypothèse d’une deuxième vague comme en Chine ou d’autres pays d’Asie n’est ainsi pas exclue par l’exécutif, conscient qu’elle sera même très difficile à éviter.
Lors d’une conférence de presse, Edouard Philippe avait annoncé que les Français ne retrouveront “probablement pas avant longtemps leur vie d’avant” la crise du coronavirus.
Un déconfinement lent et progressif devrait donc être mis en place à partir du 11 mai, mais la piste d’un reconfinement n’est pas exclue non plus.
Mercredi, on apprenait par Sybeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement, que le reconfinement faisait “partie des hypothèses, notamment si des clusters se développent dans certains territoires” et qu’il fallait que les Français “apprennent à vivre avec le virus”.
Le “stop and go” semble donc envisagée par le gouvernement. Il s’agit d’une stratégie mise au point par le très reconnu épidémiologiste britannique Neil Ferguson, qui consiste à alterner les phases de confinement et déconfinement en fonction du nombre hebdomadaire d’admissions en réanimation.
*Alterner confinement et déconfinement à 7 reprises
À partir du 11 mai et la réouverture de certains commerces et de certaines écoles, le virus risque de se propager à nouveau dans la population, ce qui donnerait lieu à un rebond épidémique. Au-dessus d’un certain nombre d’hospitalisations, les mesures de distanciation sociale seraient réactivées, mais une fois en dessous de ce nombre, elles seraient supprimées. Cette stratégie permet donc d’éviter la saturation des hôpitaux en limitant les contacts entre les individus lors des périodes de confinement. De plus, l’impact sur l’économie serait moindre grâce aux périodes de déconfinement durant lesquelles les activités reprendraient.
Des mesures de confinement et de distanciation sociale pourraient donc à nouveau être décrétées mais potentiellement sur des courtes durées. En revanche, il faudra se montrer patient pour que cette stratégie s’annonce payante. Neil Ferguson estime qu’il faudrait alterner à sept reprises confinement et déconfinement avant de faire totalement disparaître le virus, voir même l’appliquer jusqu’à la découverte d’un vaccin.
Si cette solution semble envisagée par le gouvernement français, elle ne fait pas l’unanimité. Interrogé par LCI, Martin Blachier, médecin de santé publique estime que cette théorie n’est “pas très sérieuse”. “Il faut plutôt maîtriser la courbe épidémique avec des mesures barrières assez strictes au départ”, avant qu’elles ne soient éventuellement assouplies par la suite, selon lui.
Lire aussi
commentaires
Loading...