POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Crise sanitaire : pour éviter une pénurie alimentaire, la FAO appelle à soutenir les petits agriculteurs

Avec le déclenchement de la crise sanitaire causée par le COVID-19 (coronavirus), les craintes d’une pénurie alimentaire se font de plus en plus grandes dans le monde. L’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation (FAO) a récemment mis en garde contre les « achats paniques » des consommateurs qui essayent de prévoir assez de stocks en vue d’une éventuelle pénurie, ce qui ne fait que compliquer la situation.
Dans ce contexte, l’institution mondiale a mis en garde contre un risque imminent d’une pénurie, tout en évoquant l’impact de la crise du COVID-19 sur l’agriculture. Néanmoins, cet impact, pour l’heure, reste limité. Pour la FAO, chaque pays doit travailler sur plusieurs niveaux afin de garantir un approvisionnement correct des produits alimentaires. Dans cette optique, elle recommande de soutenir les petits exploitants agricoles afin de leur permettre d’augmenter leurs productions. La chaîne d’approvisionnement alimentaire doit être préserver. Cela devrait normalement passer par le contrôle des circuits de distribution qui sont très exposés à toute sorte de dépassements.
Dans le cas tunisien, l’État a déployé les grands moyens pour faire face à la spéculation, mais malgré cela, plusieurs produits de base se vendent au compte-gouttes, à l’instar de la farine et de l’huile végétale.

Lire aussi
commentaires
Loading...